Le coach Mbaye Leye heureux de la qualification pour les playoffs 2: «Désormais, on fait des choses à la hauteur du Standard!»

SOCCER JPL D34 STANDARD LIEGE VS BEERSCHOT VA
Belga

Après ce succès, les visages liégeois étaient, bien évidemment, très souriants. À commencer par Mbaye Leye, qui peut se targuer d’avoir atteint l’un de ses objectifs. « Nous ne sommes qu’à la mi-temps de notre saison », tempère-t-il néanmoins au micro d’Eleven Sports. « On a réussi à faire le plus difficile dans une saison difficile : se qualifier pour ces playoffs 2. Maintenant, il faut rester concentré pour la deuxième mi-temps, qui se jouera dimanche prochain. Il faut garder le focus et, surtout, être content de la manière dont on l’a fait. C’était très compliqué en première période, il fallait arriver à trouver la liberté et le mouvement. C’est exactement ce qu’on est arrivés à faire en deuxième mi-temps. »

Pourtant, quand on regarde la physionomie de cette rencontre dominicale, le score était loin d’être évident. Car, pendant les quarante premières minutes, le Standard avait énormément de difficultés à créer du danger devant les cages anversoises. Ce qui laissait penser que les Rouches allaient retomber dans leurs travers. Mais, désormais, ils ont les ressources nécessaires pour inverser la tendance. « Avant, on avait beaucoup de mal à concrétiser nos occasions », poursuit le coach sénégalais. « Maintenant, on fait preuve de beaucoup plus d’efficacité, ce qui oblige l’adversaire à sortir. Vous savez, c’est typiquement le genre de match que nous n’avons pas pu gagner à Mouscron : un bloc bas, avec peu d’espaces, et contre lequel on a du mal à mettre nos occasions. Ici, dès que l’on a marqué, on a pu jouer bien plus libéré. C’est entièrement le mérite de mes joueurs. Depuis quelque temps, ils sont en train de faire des choses à la hauteur du club, à la hauteur du Standard de Liège. Maintenant, il faut continuer comme ça. »

Prochaine étape pour les Liégeois, avant d’entamer ces playoffs 2 : la finale de Coupe de Belgique ! Et l’entraîneur principautaire est clair : le Racing Genk est le grand favori, mais il ne perd pas espoir pour autant. « Contre eux, la confiance que l’on a engrangée ces dernières semaines est nécessaire. Il faut être honnête, ils sont un peu plus forts que nous. Il va donc falloir être dans un bon jour, jouer à plus de 200 % et avoir un peu de chance. Genk est favori, car ils ont peut-être la meilleure équipe du royaume quand ils sont en forme. Leurs joueurs sont tout le temps en mouvement et, en plus, ils ont un attaquant qui marque… De notre côté, on doit faire le maximum, travailler dur pendant une semaine pour se préparer au mieux pour ce match super important », conclut Mbaye Leye.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous