«Honteux», «Guerre»...: la presse européenne réagit à la création de la nouvelle «Super League»

«Honteux», «Guerre»...: la presse européenne réagit à la création de la nouvelle «Super League»
Belga

Le monde du football tremble depuis l’annonce dans la nuit de dimanche à lundi de la création d’une nouvelle « Super League » européenne par douze grands clubs. Un choc qui fait logiquement grand bruit dans la presse européenne.

Séisme dans le monde du football: 12 grands clubs dynamitent le foot européen en lançant leur «Super League»

En Angleterre notamment, où six clubs (Arsenal, Chelsea, Liverpool, Manchester City, Manchester United et Tottenham) font partie des douze fondateurs du nouveau projet. Même si l’objectif reste de permettre au club de disputer leurs compétitions nationales en parallèle, la nouvelle ne plaît pas dans les médias britanniques, qui parlent notamment de « honte », selon le Daily Mirror, ou de « fureur », pour The Sun et le Daily Express. Boris Johnson, à l’instar d’Emmanuel Macron en France, s’est d’ailleurs opposé au projet.

La réaction se veut plus sobre en Espagne, qui reste focalisée sur la course au titre effrénée en Liga. Que ce soit Sport et Mundo Deportivo en Catalogne, ou As et Marca, on se contente de mentionner le nouveau projet dans lequel le FC Barcelone, le Real Madrid et l’Atlético Madrid sont membres. As et Mundo Deportivo parlent toutefois de « Guerre », tandis que Marca évoque les menaces de sanctions de l’UEFA.

« Super League ? Super NON », titre la Gazetta dello Sport sur sa Une en Italie, en dénonçant les enjeux économiques engendrés par le « football business », le tout illustré par un ballon décoré de billets.

Enfin en France, où le Paris Saint-Germain n’est pas impliqué parmi les 12 clubs fondateurs, le journal « L’Équipe » titre sur la « guerre des riches », opposant Florentino Perez, le président du Real Madrd et Andrea Agnelli, de la Juventus, qui serait les patrons de la Super League, à Nasser al-Khelaïfi et Karl-Heinz Rummenigge, leurs homologues du PSG et du Bayern, qui ne font pas partie du projet.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous