Près de 50% des Belges frileux de dépenser après la crise sanitaire, selon Test Achats

Près de la moitié des Belges laisseront leur argent sur leur compte épargne après la crise du coronavirus.
Près de la moitié des Belges laisseront leur argent sur leur compte épargne après la crise du coronavirus. - Christian Dubovan - Unsplash

Près de la moitié des Belges laisseront leur argent sur leur compte épargne après la crise du coronavirus, selon une enquête de Test Achats. L’économie belge aura pourtant besoin d’un coup de pouce, prévient lundi l’organisation de consommateurs.

L’étude de Test Achats, qui a interrogé quelque 1.400 personnes, remarque que les Belges brûlent d’envie de retrouver une vie normale après plus d’un an de confinement mais qu’ils resteront prudents avec leurs dépenses. Au total, 47 % comptent laisser leur argent sur un compte d’épargne, 32 % envisagent de rénover leur maison et un peu moins de 20 % des Belges prévoient d’aller au café et au restaurant.

Selon le dernier baromètre de Test Achats publié en mars, 71 % des Belges n’ont pourtant pas subi de perte de revenus à cause de la crise, et une partie d’entre eux a pu épargner davantage.

« Danger »

L’organisation souligne cependant le « danger » de laisser trop d’argent sur un compte d’épargne en raison d’un rendement inférieur à l’inflation. « Notre économie a besoin d’un coup de pouce pour sortir de la crise après tous ces mois difficiles et le consommateur a un rôle clé à jouer pour relancer l’économie », ajoute sa porte-parole, Julie Frère.

Selon les chiffres de la Banque nationale, les Belges ont déposé un montant de 13,8 milliards sur des comptes d’épargne et de 12,4 milliards sur des comptes courants l’année dernière. Le patrimoine des Belges a atteint des records.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous