Accueil Société Enseignement

Vaccination: le secteur de l’enseignement s’étonne de la priorité donnée aux athlètes olympiques et paralympiques

Avant les vacances de Pâques, les syndicats enseignants avaient réclamé - menaces d’actions à l’appui - un respect strict des règles sanitaires dans les écoles, un testing ainsi que la vaccination de tous les enseignants, mais sans succès jusqu’à présent.

Temps de lecture: 2 min

La CSC-Enseignement a dit lundi apprendre «avec étonnement» la vaccination prioritaire des athlètes olympiques contre le covid, alors que les enseignants sont toujours jugés non prioritaires pour l’inoculation.

«Tout en reconnaissant l’importance et le mérite de nos sportifs et sans vouloir leur porter un quelconque préjudice, nous rappelons que les personnels de l’enseignement sont eux aussi des champions dans leur catégorie et méritent la reconnaissance à laquelle ils ont droit en recevant prioritairement le vaccin», souligne Roland Lahaye, secrétaire général du syndicat.

Avant les vacances de Pâques, les syndicats enseignants avaient réclamé -menaces d’actions à l’appui- un respect strict des règles sanitaires dans les écoles, un testing ainsi que la vaccination de tous les enseignants, mais sans succès jusqu’à présent.

«Ce sont les seules garanties pour un retour en 100% présentiel dans les écoles et pour éviter les fermetures de classes ou d’établissements scolaires», ajoute M. Lahaye.

Le syndicat chrétien réunira vendredi ses comités régionaux pour faire le point et décider de la suite des opérations.

« Aucune avancée »

Du côté de la CGSP-Enseignement, on déplorait également lundi que les revendications des enseignants n’aient pas été rencontrées par le politique.

«Il n’y a eu aucune avancée sur la vaccination. La demande des ministres (communautaires) de l’Enseignement a été remballée au niveau fédéral», pointe Joseph Thonon, président de la CGSP-Enseignement.

«Dans les écoles, il y a une certaine fatalité qui s’installe. Le temps joue contre nous vu l’approche de la fin de l’année scolaire. Mais dix semaines de cours, c’est long. On a jamais eu une si longue période de cours depuis septembre. On va voir ce que ça va donner pour remplacer les profs absents, gérer la fermeture des classes, etc.», ajoute M. Thonon.

Le syndicat socialiste réunira aussi ses instances vendredi pour faire le point de la situation.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

24 Commentaires

  • Posté par Eric Chasseur, jeudi 22 avril 2021, 8:20

    Une pensée à tous les reclus en télétravail qui aimeraient retrouver une vie sociale. Bref, juste pour dire que tout le monde veut être vacciné. Commencer par les plus âgés, on le savait, était synonyme de destruction de l'économie, de la jeunesse et de la santé mentale de la population active, celle dont les taxes auraient pu servir à payer de bons salaires et d'engager du personnel de soins de santé, et de construire des hôpitaux avec des lits de SI. C'est un choix politique qui a été fait. Tout le monde en paie les conséquences. Patience!

  • Posté par Moriaux Raymond, jeudi 22 avril 2021, 7:41

    L'omission volontaire des nombres de doses nécessaires pour protéger ces deux groupes (les sportifs olympiques versus la totalité des enseignants) est assez révélatrice des intentions tant du rédacteur de cet article (un certain "Belga") que de la plupart des commentateurs. Et amène également quelques éléments de compréhension sur les objectifs prioritaires (c'est à la mode ...) des syndicats.

  • Posté par Morgenthal Jean-Claude, lundi 19 avril 2021, 21:14

    Une pensée pour tous les gens qui travaillent en contact avec le publique: "caissières" ,"guichetiers", "commerçants essentiels", "coiffeurs", "facteurs", etc....qui encourent bien plus de risques que les enseignants mais ne sont pas considérés comme prioritaires.

  • Posté par Vanhelleputte Stefan, lundi 19 avril 2021, 17:29

    En principe, les athlètes courent plus vite que les enseignants, cela se vérifie aussi dans la course aux vaccins. Ne serait-il pas temps d'arrêter ces mesquineries ? On parle d'une délégation de quelques dizaines de sportifs...

  • Posté par Marlier Jacques, lundi 19 avril 2021, 23:26

    Assez d'accord avec Vanhelleputte Stefan.

Plus de commentaires

Aussi en Enseignement

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs