Primoz Roglic avait-il un moteur dans son vélo à l’Amstel? Cette vidéo sème le doute

@News
@News

Il a fallu attendre quelques minutes pour connaître le nom du vainqueur de l’Amstel Gold Race. C’est finalement Wout van Aert (Jumbo-Visma) qui s’est imposé, d’un rien, devant le Britannique Thomas Pidcock (INEOS-Grenadiers).

« J’ai pu compter sur Jonas (Vingegaard, ndlr) et Primoz (Roglic, ndlr) pour contrer les attaques en vue du final. Primoz a eu un problème mécanique, ce n’était pas idéal avec les nombreux coureurs INEOS-Grenadiers, mais finalement, je gagne. C’est le principal », a commenté le vainqueur après son très beau succès.

En parlant de Roglic, une polémique à son sujet vient d’éclater. La question que certains se posent : son vélo était-il muni d’un moteur. Une interrogation qui fait suite à la vidéo qui suit et qui fait le tour des réseaux sociaux. De fait, on voit son pédalier tourner tout seul à la suite d’un ennui mécanique.

« On voit Primoz Roglic appuyer sur le bout de son cintre », écrivent nos confrères de Ouest France, avant d’ajouter une réaction de Franck Laurance, mécanicien au VCP Loudéac et en équipe de France : « C’est curieux ce qu’il fait. C’est peut-être le bouton pour intervenir sur le Di2 (NDLR un système de changement de vitesse ultra-performant).

Le dérailleur s’est peut-être mis en mode sécurité, cela arrive lorsqu’on prend un trou, par exemple. Normalement, il faut rester 20 secondes dessus afin de le déverrouiller. Ce qui m’interpelle surtout, c’est que les manivelles continuent de tourner… »

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous