Enseignement: un expert belge plaide pour la réduction des vacances d’été

Enseignement: un expert belge plaide pour la réduction des vacances d’été

Le pédagogue belge Dirk Van Damme, expert au sein de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), estime que le problème du déficit d’apprentissage dû à la crise du coronavirus constitue le moment idéal pour relancer le débat sur la réduction de la durée des vacances d’été. « Une interruption de neuf semaines est néfaste pour de nombreux élèves », a-t-il confié lundi sur la VRT.

Une cinquantaine de pédiatres et de psychiatres de la jeunesse ont demandé instamment, dans une lettre ouverte publiée lundi, la réouverture complète des écoles, y compris pour les deuxième et troisième années du secondaire. Les signataires y soulignaient notamment l’augmentation des problèmes de santé chez les enfants et les jeunes. De plus, la crise du coronavirus a provoqué de nombreux retards d’apprentissage chez un certain nombre d’élèves.

Comme l’année dernière, le pédagogue et expert de l’OCDE plaide dès lors pour un raccourcissement des vacances d’été. Il souligne que des recherches internationales montrent qu’une longue pause à cette période a de graves conséquences pour les élèves vulnérables. « Je pense que nous devrions profiter de cette situation pour vraiment avoir cette discussion sur le fond », soutient-il. Il ajoute que la Belgique, avec ses neuf semaines de vacances d’été, est une exception dans le nord de l’Europe.

Dirk Van Damme ne plaide toutefois pas pour une réduction du temps global de vacances scolaires, mais plutôt pour une meilleure répartition de celles-ci. « Les déficits d’apprentissage n’augmentent pas de façon linéaire, mais se renforcent au fur et à mesure que la durée augmente », explique-t-il. Une courte pause de 2 à 6 semaines n’est pas dramatique, selon lui, mais une coupure de 9 à 10 semaines est en revanche désastreuse.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous