Un pavé à votre nom sur l’esplanade du futur stade du Standard? Voici les options de «remboursement» proposées aux abonnés des Rouches

PhotoNews
PhotoNews

Le Standard avait promis de revenir, dès la fin de la phase classique du championnat, vers ses abonnés : il l’a fait mardi matin, après avoir consulté la Famille des Rouches pour définir les options de dédommagement, étant entendu que les 20.000 personnes qui étaient passées à la caisse durant l’été dernier pour bénéficier d’un abonnement pour les 17 matches prévus à Sclessin n’auront pu à l’arrivée qu’en suivre qu’un ou deux, face à Courtrai le 16 septembre 2020, à Zulte Waregem le 27 septembre ou au FC Bruges le 17 octobre, lorsque quelques milliers de supporters étaient encore autorisés à venir au stade, dans le respect des règles sanitaires alors en vigueur.

A la mi-mars dernier, certains supporters liégeois s’étaient interrogés en apprenant que le Standard avait commandé à une société spécialisée un sondage destiné à connaître leur position et que parmi les questions posées à un panel d’abonnés, celle de savoir s’ils étaient prêts à effectuer un don du montant de leur abonnement à leur club de cœur, privé de rentrées importantes en raison de cette crise sanitaire sans précédent, leur laissait penser que le Standard ne comptait pas les rembourser. Une polémique inutile puisque le club principautaire avait toujours affirmé qu’il proposerait plusieurs formules de dédommagement.

C’est effectivement le cas, et elles sont, concrètement, au nombre de trois. Un : un remboursement pur et simple, à hauteur de 16/17e du prix de l’abonnement puisque chaque abonné a eu la possibilité d’assister à une des trois rencontres précitées, pour le 15 septembre au plus tard. Deux : une prolongation automatique de l’abonnement pour la phase classique de la saison 2021-2022, sans possibilité de changement de place. Trois : un don au Standard, comme plusieurs abonnés l’avaient eux-mêmes proposé la saison dernière dans la foulée de l’annulation des playoffs 1, en laissant au club le montant déboursé pour acquérir ce mini-abonnement de cinq matches. À ceux qui choisiraient cette option, le Standard promet une série d’avantages : une vareuse de cette saison avec flocage personnalisé, 20 euros sur la carte cashless pour les consommations au stade de Sclessin, un « pavé » au nom de l’abonné sur l’esplanade de la future enceinte où sera donc intégré un « Walk of Fame » des plus fidèles supporters et une réservation automatique de la place actuelle pendant la période de priorité de la prochaine campagne d’abonnement à la phase classique 2021-2022.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous