Accueil Société

Yves Van Laethem: «Les vacances de Pâques n’ont pas entraîné la diminution des chiffres souhaitée»

« Le taux d’occupation des hôpitaux reste a un niveau extrêmement important », a mis en garde l’expert.

Temps de lecture: 2 min

Les chiffres diminuent tout doucement, mais ils diminuent », a annoncé le porte-parole Yves Van Laethem lors de la conférence de presse du Centre de crise. « La pause de Pâques a eu un effet positif, c’est indéniable, mais n’a pas entraîné la diminution qu’on aurait souhaitée. Le taux d’occupation des hôpitaux reste à un niveau extrêmement important. On est très proche du maximum pour les soins intensifs, pratiquement tous les lits sont occupés, ce qui laisse peu de place pour les situations urgentes », a-t-il expliqué.

« On est convaincus qu’on peut continuer à évaluer favorablement, ceci grâce à la vaccination et l’application des règles d’or », a également répondu l’expert à la question d’un journaliste.

Entre le 13 et le 19 avril, il y a eu en moyenne 232,6 admissions à l’hôpital chaque jour pour cause de coronavirus, soit une diminution de 8 % par rapport à la période de référence précédente, selon les chiffres de l’Institut de santé publique Sciensano. Au total, 3.114 personnes sont encore hospitalisées en raison du covid (-3 %), dont 938 patients traités en soins intensifs.

Entre le 10 et le 16 avril, 3.448 nouvelles contaminations au Sars-CoV-2 ont été dépistées en moyenne par jour, en recul de 2 % par rapport à la semaine précédente. Depuis le début de la pandémie en Belgique, 951.626 cas d’infection par le coronavirus ont été diagnostiqués.

Sur la même période, 39 personnes sont décédées par jour en moyenne des suites du virus (-8,7 %), portant le bilan à 23.782 morts depuis le début de la pandémie en Belgique.

Quelque 40.000 tests en moyenne ont également été effectués quotidiennement (-6 %), pour un taux de positivité de 9,8 %.

Le taux de reproduction du virus est à 0,96. Lorsqu’il est supérieur à 1, cet indicateur signifie que l’épidémie tend à s’accélérer.

L’incidence, qui renseigne le nombre moyen de nouveaux cas journaliers pour 100.000 habitants, atteint 423,9 sur 14 jours.

Enfin, 2.290.268 personnes ont reçu une première dose de vaccin jusqu’à présent, ce qui représente 24,9 % de la population adulte. Près de 710.858 personnes bénéficient en outre d’une protection vaccinale complète avec une seconde dose administrée, soit 7,7 % de la population adulte.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

79 Commentaires

  • Posté par Russel André, mercredi 21 avril 2021, 13:18

    Vous avez été voir les CV de ces soi-disant 'experts'? Faites le, vous serez bien étonnés. Tapez simplement dans Google 'CV + nom et vous serez bien édifiés d' apprendre des choses bien intéressantes... Bonne lecture !

  • Posté par Duflou Vincent, mercredi 21 avril 2021, 2:26

    Chers tous, il n'est pire aveugle que celui qui ne veut pas voir. Les chiffres transmis par les hôpitaux sont clairs et objectifs, ne sont donc pour moi pas discutables càd en saturation vu la proportion des lits affectés aux patients covid, ce qui est, je pense temporaire, mais obligatoire aujourd'hui. Pas le choix en fonction des structures actuelles. Exemple : le récent incendie à Anderlecht (accident malheureux mais dont le coeur des hôpitaux est ea de pouvoir y répondre, c'est ea pour ça qu'ils existent) indique à nouveau qu'ils (les hôpitaux) étaient arrivés à la limite de leur capacité en SI. Ce sont des faits. Sans compter depuis > 1 an les reports d'interventions dites "non-urgentes et pourtant nécessaires pour améliorer la santé et la vie de milliers de personnes. On peut discuter bien sur de la manière dont cette crise, soudaine et imprévue est gérée par nos autorités mais svp, nous ne sommes plus il y a un siècle voir plus, ou les techniques et la coordination étaient moins efficaces. Que se serait il passé à ces époques? Aujourd'hui beaucoup veulent et sont habitués à avoir/vouloir tout et tout de suite. Eh bien non, tout n'est pas parfait et le monde fait de son mieux. Nous sommes, dans l'évolution, "seulement" en 2021 et néanmoins plus du tout au Moyen Age! Faut s'en rendre compte! Encore un peu de patience svp. Tout le monde souhaite vivre et partager ensemble la vie à nouveau, tant mieux, ça c'est un très bon signe pour la société, le besoin d'échanger ensemble! Please un peu de patience.

  • Posté par Berto Angelo, mercredi 21 avril 2021, 0:08

    Ils cassent les couilles . Ce sont des incapables et point c’est tout .ça fait plus d’un an là c’est bon ils savent même pas d’où viens la croissance des infection. Ils ont pas des masques mais ce n’est rien vous pouvez si vous restez à 1,5m de distance puis ensuite ils achète des masques périmés puis trouvent enfin des masques et là ça devient obligatoire ensuite on réouvre l’es magasin de bricolage (très important ) on ferme les restaurant les écoles on réouvre les restaurant on les referme pareils avec les écoles qu’on réouvre à la fin ehhhh c’est bon hein qu’ils arrêtent ils savent même pas ce qu’ils font il font une action pour dire voilà on a changer quelque chose ... ne vous inquiétez pas avec ça les chiffres vont chuter et puis y’a ce gars là qui recommande à tous de faire du frisbee ou des bataille de boules de neige mais à chaque fois avec une boules de neige différentes ou qui propose de passer noël dehors avec des inviter qui ne peuvent pas quitter la table ce gars là il a changer 3x de poste en 1 an et il continue à casser les couilles avec ses chiffres mais on s’en fout ok veut juste notre liberté . LIBERTÉ . Faire ce qu’on veut ( aller au cinéma muse restaurant se retrouver en famille entre amis boire des verres faire du sport d’équipe ) on veut juste notre vie d’avant ça fait plus d’un an que vous nous saouler

  • Posté par Linard Robert, mardi 20 avril 2021, 21:05

    Cher Monsieur Opdebeeck, je vous remercie de vous inquiéter de ma santé mentale. Elle va très bien, car je ne pas partie des névrosés de cette pandémie. Souligner la gestion irrationnelle du trio à la manœuvre depuis le 01/10/2020 conseillés par des experts imbus de leur soudaine notoriété me paraît au contraire faire preuve d'esprit critique et d'objectivité.

  • Posté par Linard Robert, mercredi 21 avril 2021, 7:51

    Monsieur Massacry, la gestion portugaise est un exemple. Les.experts conseillent mais ne se répandent pas dans les médias. Premier Ministre dirige mais a une autre carrure que le nôtre.

Plus de commentaires

Aussi en Société

Un nouveau code pénal présenté avant cet été, mais sans le féminicide

Le ministre de la Justice annonce vouloir passer la réforme du code pénal en première lecture avant l’été. Si celui-ci, vieux de plus de 150 ans, doit être dépoussiéré et mieux organisé, ses auteurs estiment qu’il faut être prudents avec la notion de féminicide, que certains souhaitent y intégrer.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko