Le message du président de l’UEFA aux clubs fondateurs de la Super League: «Il est encore temps de changer d’avis»

Reuters
Reuters

«  Il est encore temps de changer d’avis », a lancé mardi le patron de l’UEFA Aleksander Ceferin aux propriétaires des douze clubs dissidents fondateurs lundi de la Super Ligue, compétition privée censée concurrencer la Ligue des champions.

« Vous avez fait une énorme erreur » mais « tout le monde fait des erreurs », a encore exhorté Ceferin à Montreux (Suisse) lors du congrès de l’instance européenne du football, s’adressant particulièrement aux six clubs anglais dissidents et assurant que les joutes juridiques à venir face aux sécessionnistes sont « une bataille que l’UEFA ne peut pas perdre ».

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous