Accueil Monde

L’opposant russe Navalny est «très faible» et a besoin d’aide médicale urgente

Son état de santé inquiète.

Temps de lecture: 2 min

L’opposant russe Alexeï Navalny est extrêmement affaibli et mal soigné dans l’hôpital pour prisonniers tuberculeux où il se trouve, se sont alarmés mardi ses avocats, qui réclament son transfert à Moscou après lui avoir rendu visite.

L’adversaire du Kremlin, qui a cessé de s’alimenter il y a trois semaines, est hospitalisé depuis dimanche soir dans une unité carcérale hospitalière de Vladimir, au nord-est de Moscou. Ses proches affirment depuis ce week-end qu’il risque de mourir à tout moment. «Il est très faible, il a du mal à s’asseoir et à parler», a déclaré aux journalistes une de ses avocates, Olga Mikhaïlova, assurant qu’il «ne reçoit pas d’aide médicale» appropriée. Elle a réclamé son transfert immédiat «dans un hôpital civil» à Moscou «pour l’empêcher de mourir».

Médecins refoulés

Quelques heures auparavant, plusieurs docteurs menés par Anastasia Vassilieva, la médecin personnelle de l’opposant de 44 ans, avaient été refoulés de l’hôpital sans pouvoir le rencontrer, comme à chaque fois qu’elle a essayé depuis son incarcération début mars.

Dans une déclaration à l’AFP, elle a dénoncé une «attitude très irrespectueuse», évoquant son «devoir médical d’aider un patient» et assurant qu’il était question «de la vie» de l’adversaire numéro un de Vladimir Poutine.

La pression occidentale restait importante mais sans effet sur la Russie, alors que la chancelière Angela Merkel se disait «extrêmement préoccupée» et affirmait travailler à ce qu’il reçoive des soins appropriés.

Alexeï Navalny a arrêté de s’alimenter le 31 mars pour protester contre ses conditions de détention, accusant notamment l’administration pénitentiaire de lui refuser la visite d’un médecin alors qu’il souffre d’une double hernie discale et de perte de sensibilité aux jambes et aux bras.

Il avait été arrêté en janvier, sitôt rentré en Russie après cinq mois de convalescence en Allemagne pour un empoisonnement dont il accuse personnellement Vladimir Poutine.

Il a été condamné à deux ans et demi de prison pour une affaire de fraude remontant à 2014, généralement considérée comme politiquement motivée.

À lire aussi Russie: contester la version du pouvoir sur la Seconde Guerre mondiale coûtera cinq ans de prison À lire aussi Russie: Navalny en prison, ses partisans veulent organiser une grande manifestation au printemps

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Patrick Yamedjeu, mercredi 21 avril 2021, 13:21

    Il est faible? Qu'il mange et il sera moins faible.

  • Posté par Lombard Fernande, mardi 20 avril 2021, 18:51

    Je suis persuadé que Jésus habite son corps. Après 20 jours de grève de la faim, il serait forcément mort et enclouté. Hors il est seulement affaibli... Miracle...

  • Posté par Fagneray David, mercredi 21 avril 2021, 9:15

    Le corps humain peut tout à fait supporter une diète de 20 jours ;) https://www.science-et-vie.com/questions-reponses/combien-detemps-peut-on-sepriver-de-nourriture-9221 https://www.allodocteurs.fr/se-soigner/urgences/combien-de-temps-peut-on-vivre-sans-boire-ou-manger-nbsp_1663.html

Sur le même sujet

Aussi en Monde

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs