Accueil Société Enseignement

Réforme imposée pour l’enseignement spécialisé, un projet qui suscite des remous

L’école francophone doit être plus inclusive pour les enfants à besoins spécifiques. Cela passe par une réforme de l’intégration à cheval sur l’enseignement ordinaire et spécialisé. Une réforme qui suscite bien des remous.

Article réservé aux abonnés
Chef du service Société Temps de lecture: 4 min

Quatorze millions en 2014… Cent millions en 2020… En six ans le budget consacré à l’accompagnement d’enfants à besoins spécifiques dans l’enseignement ordinaire via le système dit « d’intégration » a été multiplié par sept. Le nombre de bénéficiaires a suivi la même courbe. Tenable à long terme ? Pas tenable, et philosophiquement, et financièrement. C’est en tout cas le constat que font les auteurs du Pacte d’excellence et le monde politique. Raison pour laquelle la ministre de l’Éducation Caroline Désir met la dernière main à un projet de décret. Un projet qui suscite pas mal de remous et d’incompréhensions, et dans l’enseignement spécialisé lui-même, et dans l’enseignement ordinaire (lire ci-dessous).

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

3 Commentaires

  • Posté par Vigneron Anne, mercredi 21 avril 2021, 10:46

    AH, tout ce que DESIR rêve la nuit doit se concrétiser. Encore une qui regarde trop son nombril. Dans la plupart des cas intégrer des enfants ayant un handicap sera un échec. C'est encore une fois pour faire des économies. De toute façon, la majorité de ces enfants n'auront jamais accès à l'emploi alors pourquoi encore dans les prochaine année les motiver à apprendre. Quand au soutient (logopède, psychomotricienne, psychologue), c'est du pipo. Si les parents souhaitent que leurs enfants puissent avoir un minimum d'autonomie, il faut qu'ils mettent en place des thérapie payée de leurs propres deniers. Je sais de quoi je parle car j'ai un enfant handicapé. Elle ferait mieux de se rendre sur le terrain cette déconnectée qui vit dans sa bulle et grassement payée

  • Posté par Moriaux Raymond, mercredi 21 avril 2021, 12:51

    @ Vigneron. "AH, tout ce que DESIR rêve la nuit doit se concrétiser". Vous confondez sans doute avec Van den Brandt.

  • Posté par Bouillon Koen, mercredi 21 avril 2021, 12:04

    Madame, Je ne doute pas que ce soit difficile d'intégrer handicap et école. Pourtant, je constate que l'intégration donne de bons résultats pour beaucoup d'élèves relevant normalement de l'enseignement spécialisé. Mais il est vrai que les handicaps peuvent être différents et de différents stades et que l'école ne peut pas tout. Bon courage à vous.

Aussi en Enseignement

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs