Accueil Monde Europe

Coronavirus: tirs croisés sur le certificat vert européen pour voyager

Alors que les Européens se demandent à quelle sauce ils vont être traités aux frontières cet été, nombreux sont les détracteurs de la proposition de certificat vert européen.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Monde Temps de lecture: 4 min

Une facture de test PCR pour pouvoir traverser les frontières, une « taxe sur la libre circulation », ironise, sur son compte Twitter, Alberto Alemanno, professeur de droit européen à HEC. « 46,81 euros » en Belgique, précise l’eurodéputée belge Saskia Bricmont (Ecolo).

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

41 Commentaires

  • Posté par Visart de Bocarmé Eléonore, mardi 11 mai 2021, 8:34

    Il n'est pas question pour moi d'accepter ce poison génétique qu'on appelle vaccin et je suis évidemment tout à fait contre ce coronapass! Assez de cette dictature scientiste venant de Bigpharma à laquelle sont soumis nos gouvernements! En Belgique aucun parti n'ose dénoncer ces saloperies de vaccins! Le débats sur ce sujet n'existent pas, les voix des antivaccins ne sont pas prises en compte! Tous des cobayes pour ce "vaccin" expérimental...

  • Posté par Janssens Marc, mercredi 21 avril 2021, 18:16

    Le passeport perdra toute son utilité sitôt que le vaccin sera accessible à tous, soit d'ici 2-3 mois. Je ne pense pas que mettre en œuvre un objet liberticide dont on aura du mal à mettre fin, soit pertinent. Fin de ce mois, le temps sera venu de supprimer les confinements, et ne garder que les dispositions de base (jauges réduites, distanciation, gel ) les personnes auront alors le choix, attendre de reprendre les activités à risques après avoir été vacciné, ou faire preuve d'impatience à leur risques et périls.

  • Posté par Detez Olivier, mercredi 21 avril 2021, 17:30

    Tout ça c'est bien beau mais combien de temps ce "certificat" serait valable après vaccination, car on ignore aujourd'hui la durée de la couverture des différents vaccins? En quoi le fait d'avoir déjà contracté le virus précédemment offre des garanties pour voyager? Les cas de personnes réinfectées se sont multipliés depuis des mois. Et quid pour les plus jeunes, qui jusqu'à preuve du contraire ne seront pas vaccinés, eux? Le Covid est vraiment devenu le centre du monde, c'est donc notre "vulnérabilité" au Covid qui déterminera demain si l'on a encore le droit de voyager ou pas... Cela devient totalement disproportionné. Mais à chacun son avis.

  • Posté par Chalet Alain, mercredi 21 avril 2021, 16:47

    Bien que scientifiquement logique.

  • Posté par Chalet Alain, mercredi 21 avril 2021, 16:42

    Pour la Croatie, il faut montrer un test PCR positif. Bizarre.

Plus de commentaires

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs