Accueil

Finale 2018: «Djenepo imitait Sa Pinto à la perfection»

En 2018, l’après-match avait été bien plus animé

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Au bout d’un parcours semé d’embûches, avec des qualifications obtenues à Anderlecht, à Ostende et face au FC Bruges, le Standard décroche le 17 mars 2018 sa huitième Coupe de Belgique, à l’issue d’un match très pauvre en occasions, Renaud Emond profitant d’une… demi-possibilité, en début de première prolongation, pour faire pencher la balance du côté liégeois. « Je n’avais jamais disputé un match en ayant aussi froid », se souvient le buteur gaumais, auteur ce soir-là de son 6e but lors de la campagne de Coupe. « C’était incroyable. D’habitude, le froid disparaît lorsque tu entres en action, mais pas cette fois-là. Du coup, cela a donné lieu à un match à peu à part, entre deux équipes qui n’ont pas su développer leur jeu habituel… »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs