Accueil Sports Football Football à l'étranger

Instigateur du projet, le président de la Juventus avoue: «La Super League ne se fera pas» (vidéo)

« Le football n’est plus un jeu mais un secteur industriel et il a besoin de stabilité », affirmait le président de la Juventus Andrea Agnelli, l’un des instigateurs du projet de « Super League » dans des interviews parues mercredi dans la presse italienne.

Temps de lecture: 2 min

Dans deux entretiens accordés mardi après-midi, avant l’annonce du désistement des clubs anglais, le patron de la Juve défendait l’objectif de ce projet annoncé dans la nuit de dimanche à lundi par douze des plus grands clubs européens.

« Entre nos clubs, il y a un pacte de sang, on va avancer. (Le projet) a 100 % de chances de succès », disait-il, cité par la Repubblica.

« La ‘SuperLeague’ ne peut pas continuer sans les clubs anglais. Nous devons être francs et honnêtes, ça ne se fera pas », précise-t-il toutefois ce mercredi.

« Nous avons besoin de règles économiques et financières strictes telles que celles établies dans la ‘Super League’ », ajoute-t-il, en affirmant que le « football n’est plus un jeu ».

« Nous sommes tous nés comme un jeu et avons des statuts et des règles du jeu, mais nous ne pouvons plus lancer les dés et voir quel chiffre sort, aujourd’hui nous sommes une industrie de 25 milliards », précise-t-il dans le Corriere dello sport.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

8 Commentaires

  • Posté par LAMBOTTE Jean-Pierre, mercredi 21 avril 2021, 13:34

    Eh oui, voilà ce qui arrive lorsqu'on confie la direction de clubs à des industriels qui n'y connaissent RIEN au foot !

  • Posté par Jean Faux, mercredi 21 avril 2021, 13:17

    Si le foot d'Agnelli est une industrie, qu'il achète, pour la faire tourner, des robots mais pas des hommes. Sinon, qu'il assume son statut revendiqué d'esclavagiste.

  • Posté par Poullet Albert, mercredi 21 avril 2021, 12:51

    hé ben voilà, la dérive libérale des choses... tout finit par devenir des machines à fric .... Je préfère largement le cheese rolling !

  • Posté par Bassem Philippe, mercredi 21 avril 2021, 12:42

    Si les grands clubs ont pris des risques, ils doivent les assumer et non pas les assurer ce cette manière honteuse. Le fairplay veut aussi corriger cela... dans une certaine mesure.

  • Posté par Lucas Jean-Pierre, mercredi 21 avril 2021, 12:25

    "Le football n'est plus un jeu"... il n'est plus un sport !

Plus de commentaires

Aussi en Football international

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb