Accueil Monde Europe

Vladimir Poutine promet que la Russie va lutter contre le changement climatique

La Russie est un producteur majeur d’hydrocarbures et subit régulièrement des catastrophes écologiques.

Temps de lecture: 1 min

Le président russe Vladimir Poutine a commencé mercredi son grand discours annuel sur l’état de la Nation, en pleine période de tensions avec les Occidentaux et avant des manifestations prévues en soutien à l’opposant emprisonné Alexeï Navalny.

M. Poutine s’exprime devant les deux chambres du Parlement, le gouvernement et les gouverneurs régionaux pour fixer ses priorités pour le pays.

Le président russe Vladimir Poutine, dont le pays est un producteur majeur d’hydrocarbures et subit régulièrement des catastrophes écologiques, a promis mercredi de lutter contre le changement climatique.

« Nous devons répondre aux défis du changement climatique, créer une industrie de recyclage des émissions de carbone », a déclaré M. Poutine lors de son grand discours annuel sur l’état de la Nation.

Vladimir Poutine a dit viser une immunité collective contre le covid en Russie à l’automne, saluant la « véritable percée » scientifique de son pays avec la création de trois vaccins.

« La vaccination a aujourd’hui une importance capitale (…) pour permettre à l’immunité collective de se développer à l’automne », a déclaré M. Poutine lors de son grand discours annuel sur l’état de la Nation.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

14 Commentaires

  • Posté par Poullet Albert, mercredi 21 avril 2021, 12:56

    Il a du faire une grosse bêtise ... pour faire cette diversion à deux balles, mais bon , c'est écrit dans son petit manuel du 'comment souffler le chaud et le froid'

  • Posté par Patrick Yamedjeu, mercredi 21 avril 2021, 12:50

    Arrêtez de rêver. Lutter contre le réchauffement climatique ne signifie pas arrêter les gisements d'hydrocarbures.

  • Posté par Van Obberghen Paul, mercredi 21 avril 2021, 16:21

    L'extraction de pétrole continuera certainement et pour un bon moment, ne serait-ce que parce qu'on en a besoin dans une multitude d'applications qui ne consistent pas nécessairemet à le brûler. Le raffiner pour en faire un carburant et le brûler ensuite dans un moteur à combustion interne est ce qui est de plus polluant et générateur de gaz à effet de serre, parce que le CO2 qui est relâché dans l'atmosphère y a été capturé il y a des millions d'années, répartis sur des millénaires. Là où la Russie à un problème, c'est qu'à un moment donné, plus personne ne voudra de son pétrole ou de son gaz, parce que les pays qui auront travaillé à leur transition énergétique n'en auront plus besoin, ou beaucoup moins. Or, c'est quasiment la seule resource financière de la Russie.

  • Posté par Poullet Albert, mercredi 21 avril 2021, 12:57

    si si cela en fait partie !

  • Posté par Trevisan Lucio, mercredi 21 avril 2021, 12:38

    Il combat déjà les émissions de CO2 en interdisant les rassemblements de manifestants qui produisent justement du CO2 en criant et en vociférant. II est vraiment avant-gardiste :-))

Plus de commentaires

Aussi en Europe

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs