Accueil Économie Consommation

Arrêt inattendu de Tihange 2: les prix de l’électricité atteignent de nouveaux sommets

La durée de l’arrêt de Tihange 2, dont la puissance est de 1.008 MW, n’est pas encore connue à ce stade.

Temps de lecture: 2 min

Le réacteur nucléaire Tihange 2 a été arrêté de manière inattendue mercredi après-midi, a confirmé une porte-parole d’Engie, exploitant du réacteur.

La cause est un problème technique dans la partie non-nucléaire du réacteur. Une vanne dans une conduite d’alimentation d’eau s’est fermée automatiquement pendant un test, ce qui a provoqué l’arrêt automatique du réacteur. La durée de l’arrêt de Tihange 2, dont la puissance est de 1.008 MW, n’est pas encore connue à ce stade.

Par ailleurs, il y a moins de vent qu’attendu ce mercredi, ce qui engendre une moindre production éolienne, alors que la Centrale d’accumulation par pompage de Coo (1.080 MW), qui joue un rôle important dans l’équilibre du réseau, est à l’arrêt pour cause d’entretien.

Avec l’arrêt inattendu de Tihange 2, cette situation a provoqué un pic des prix de l’électricité sur le marché de gros. On parle de prix de déséquilibre. Ces prix sont pratiqués pour combler l’écart qui apparaît soudain entre la production et la consommation. Ces prix ont culminé mercredi à 3.200 euro/sMWh, un nouveau record, confirme-t-on chez Elia, le gestionnaire du réseau haute tension.

Les prix de déséquilibre sont éphémères et n’ont pas d’effet direct sur la facture d’électricité des ménages. Elia souligne en outre qu’il n’y a aucun problème d’approvisionnement.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Delpierre Bernard, dimanche 25 avril 2021, 10:49

    Cet arrêt inattendu et espérons le temporaire indique à suffisance la fragilité du marché dont la réaction en flèche (elle aussi temporaire heureusement) nous donne des indications sur les pressions sur les prix et les quantités disponibles lorsque avec la bénédiction d'Ecolo et de leurs lâches compagnons de route, nous aurons clôturé la chapitre nucléaire en Belgique...Alors , mais à quel prix..., même si des TGV très polluantes en CO2 seront présentes, nous pourrons mais trop tard faire le constat de l'impéritie et de la lâcheté des politiciens surfant sur la vague verte mais totalement à contresens dans le cas présent..

Aussi en Consommation

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs