Accueil Culture

«C’est une grande nouvelle, mais la bataille ne fait que commencer»

Mélanie Godin (Midis de la Poésie), Céline Magain et Florent Le Duc (FrancoFaune) sont conscients que le succès de leur projet dépendra des soutiens publics.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 3 min

Heu-reux, qu’ils sont, Mélanie Godin (Midis de la Poésie), Céline Magain et Florent Le Duc (FrancoFaune), que nous contactons par Zoom et qui nous livrent leurs premières réactions, ce mercredi après-midi. Mélanie Godin se lance : « C’est la première fois qu’il va y avoir un lieu dédié à la poésie au sens large, en incluant les arts vivants, et à la chanson. C’est très excitant, pour nos deux équipes. C’est une grande nouvelle, mais on est conscient que la bataille ne fait que commencer. Il va falloir maintenant convaincre, et être soutenu par les instances subsidiantes, comme la Fédération Wallonie-Bruxelles et la Cocof, pour pouvoir porter le projet qu’on a défendu avec tout notre cœur. »

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Culture

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs