Accueil Monde Europe

Coronavirus: le dernier combat d’Angela Merkel avant la sortie

Les députés ont renforcé les pouvoirs d’Angela Merkel pour imposer des couvre-feux dans le pays sans demander l’avis des Länder. La chancelière se bat avant de quitter la vie politique de plein gré et en restant populaire.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Pas question, disait-elle en 1998, de « finir une carrière politique comme une épave ». A cinq mois des élections, Angela Merkel veut une sortie de scène politique la tête haute. Elle veut être la seule, parmi les chefs d’Etat et de gouvernement en Europe, à quitter ses fonctions sans être chassée par les urnes et en restant populaire !

Pour cela, Merkel a démontré avec la nouvelle loi sur la lutte contre les infections qu’elle se battrait jusqu’à la fin de son quatrième mandat pour sauver le pays d’une catastrophe sanitaire. Après de longs débats sur les libertés individuelles, les députés de la majorité à l’assemblée fédérale (Bundestag) ont voté ce mercredi le renforcement de ses compétences dans les domaines sanitaire et éducatif, des prérogatives régionales. C’est un tournant dans la politique sanitaire de l’Allemagne qui faisait confiance jusqu’à présent aux « vertus du fédéralisme ».

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

1 Commentaire

  • Posté par Albin S. Carré, jeudi 22 avril 2021, 23:56

    Il est grand temps qu'elle s'en aille, elle a fait tant de dégâts en Europe sans évoquer ses mamours avec le voyou Poutine.

Aussi en Europe

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs