Accueil

«On devra oser poser des gestes forts»

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

En évoquant les développements à venir, Mehdi Bayat a forcément mentionné le futur stade, devant sortir de terre à Marchienne-au-Pont d’ici 2024, lequel représente un budget de 63 millions d’euros. « Ça avance bien. Nos architectes préparent l’introduction de notre permis de construire. Cette enceinte sera extrêmement conviviale, fonctionnelle et chaleureuse, avec un effet chaudron et un mur à l’allemande (NDLR : semblable à la tribune de Dortmund). Une fois le permis accordé, on en communiquera les plans avec beaucoup de fierté. »

Une « université du foot », comme il la nomme, doit aussi voir le jour dans les prochaines années, afin que « les meilleurs joueurs de la région puissent réellement avoir un centre digne de ce nom qui leur permettra peut-être un jour d’être professionnels. Ces jeunes élites auront ainsi l’occasion de travailler parallèlement sur les terrains à côté des pros, lesquels auront la responsabilité de bonifier la formation que nous souhaitons donner à ces jeunes. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs