Coupe de France: le PSG terrasse Angers (5-0) et Monaco surprend Lyon (2-0) pour rejoindre le dernier carré

Photo News
Photo News

Parisiens et Monégasques rejoignent dans le dernier carré Montpellier et le petit poucet de la compétition, Rumilly-Vallières, club haut-savoyard de 4e division (Nat 2) qui s’est offert mardi un notable de la Ligue 2, Toulouse.

Le PSG a brillé en fin d’après-midi en s’offrant à domicile un festival offensif à une semaine de sa demi-finale de Ligue des champions, contre une néanmoins courageuse équipe angevine (12e de L1). Dès la 9e minute, l’Argentin Mauro Icardi a ouvert le score grâce à une passe précise de Julian Draxler dans la surface.

Sergio Rico, remplaçant du gardien Keylor Navas (qui traîne une blessure à l’épaule) a réalisé un beau match avec cinq arrêts, comme à la 16e minute, sur une frappe de Jimmy Cabot.

Les Angevins ont manqué d’agressivité en première mi-temps et ont commis une erreur fatale avec le but contre son camp du défenseur Vincent Manceau (23e).

Au retour des vestiaires, le SCO s’est montré plus offensif, mais le réalisme et la maîtrise du club de la capitale, avec 66% de possession de balle, a vite tué tout espoir de remontée.

Le capitaine Neymar a inscrit de la tête le but du 3-0 en s’élevant au-dessus de deux défenseurs (65e). Icardi a augmenté l’addition, à la réception d’un coup du foulard sublime de son compatriote Angel Di Maria (68e), avant de s’offrir un triplé grâce à une puissante reprise de volée (90e).

Deux buts en dix minutes

A Lyon, Monaco (3e de L1) a plié un match très tendu en marquant deux buts en dix minutes.

La confrontation a été marquée par énormément d’intensité et d’engagement des deux camps. Dès la 20e seconde, Kevin Volland a été averti pour un mauvais tacle sur Lucas Paqueta.

L’arbitre Stéphanie Frappart a dû calmer les esprits en distribuant trois cartons jaunes, et même un carton rouge à l’encontre de l’entraîneur lyonnais Rudi Garcia, avant la demi-heure de jeu.

Lyon a dominé la première mi-temps en touchant trois fois les montants, sans concrétiser. Maxwel Cornet a vu sa tentative s’écraser sur le poteau droit (31e), même issue pour Marcelo deux minutes plus tard et à nouveau pour Maxence Caqueret, dont la reprise de volée a été déviée par la transversale (35e).

Le match a basculé à partir de la 50e minute avec d’abord un but en contre-attaque de Cornet, finalement refusé pour hors-jeu. Une minute plus tard, les Monégasques ont obtenu un pénalty après un pied haut dans la surface du défenseur Sinaly Diomandé, qui a été expulsé en reçevant son deuxième jaune. Wissam Ben Yedder s’est chargé de la transformation pour l’ouverture du score (54e).

Servi par Ben Yedder, Kevin Volland a fait le break grâce à une belle frappe sous la transversale (61e).

Le tirage au sort prévu dimanche peut réserver au PSG toute sorte d’adversaire: soit un grand nom de L1 avec Monaco, soit une écurie moins prestigieuse de l’élite (Montpellier), soit un Petit Poucet totalement inattendu: Rumilly-Vallières, pensionnaire de National 2 (D4).

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • Le héros du week-end, Sorinola, pourrait recevoir plus de temps de jeu.

    Par Vincent Miller

    Division 1A

    À l’Union, l’heure des remplaçants va sonner

  • Romeo Lavia of Manchester City in Manchester, UK on 4/9/2021. (Photo by Conor Molloy/News Images/Sipa USA) *** local caption *** 32909683

    Par Rocco Minelli

    Angleterre

    Roméo Lavia, le futur c’est déjà maintenant

  • PHOTONEWS_10943167-056

    Par Guillaume Raedts

    Anderlecht

    Yari Verschaeren, enfin le grand envol?

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous