L'activité de Getlink en nette baisse au 1T, pas de prévisions

Le chiffre d'affaires trimestriel de l'ancien groupe Eurotunnel a atteint 154,4 millions d'euros. A taux de change constant, il est en baisse de 33,4%.

"La baisse de chiffre d'affaires reflète les restrictions de voyage mises en place par les autorités et l'adaptation du marché fret aux nouvelles formalités douanières post-Brexit", a commenté le directeur général Yann Leriche, cité dans un communiqué.

Le chiffre d'affaires des trois premiers mois de 2020 était déjà en baisse, entamé par la grève des cheminots français et le début de la crise sanitaire.

Le trafic des navettes ferroviaires entre la France et l'Angleterre a reculé de 72% pour le transport de voitures, et de 21% pour les camions.

Le trafic des trains à grande vitesse Eurostar a parallèlement plongé de 95%, tandis que celui des trains de marchandises passant dans le tunnel a diminué de 10%.

A contre-courant, Europorte, la compagnie de fret ferroviaire du groupe, voit son chiffre d'affaires trimestriel augmenter de 3,9%.

"En l'absence de visibilité sur les décisions gouvernementales à venir concernant la crise sanitaire et les restrictions de voyage", Getlink a de nouveau renoncé à faire des prévisions pour l'ensemble de l'exercice.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous