Pernod Ricard: le chiffre d'affaires rebondit, poussé par la Chine

Le groupe s'attend à une "accélération" des ventes au quatrième trimestre, ce qui devrait lui permettre d'atteindre, sur l'ensemble de l'exercice clos fin juin, un résultat opérationnel courant en hausse de 10% hors impact défavorable des taux de change, selon le communiqué publié jeudi.

De janvier à mars, le chiffre d'affaires s'est élevé à 1,955 milliards d'euros, en hausse de 12,6% sur un an. Hors effets de périmètre et de changes, il se redresse même de 19,1%, gonflé par les ventes réalisées à l'occasion d'un "excellent" Nouvel An chinois.

Avant la crise sanitaire, Pernod Ricard avait engrangé 2 milliards d'euros de chiffre d'affaires sur la période janvier-mars 2019.

Sur neuf mois, le chiffre d'affaires s'établit à 6,941 milliards d'euros, en recul de 3,7% "avec un effet devise défavorable principalement dû à l'appréciation de l'euro par rapport au dollar américain et aux devises émergentes". Sans cet effet devise, il progresse légèrement (+1,7%).

L'activité la plus en souffrance reste la vente de spiritueux dans les aéroports ("travel retail"), en raison du coup de frein sur les déplacements engendré par la pandémie: -50% sur les neuf premiers mois de l'année, et ce en dépit d'une "base de comparaison qui devient plus favorable".

A l'inverse, le groupe salue les performances de son premier marché, les Etats-Unis (+6% sur neuf mois hors effet devise), et surtout de la Chine (+34% à la même période).

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous