Accueil Culture

Déconfinement: les trois ministres de la Culture approuvent le plan «Event Confederation»

Le plan de déconfinement de la culture et de l’événementiel a obtenu le soutien des trois ministres de la culture francophone, flamand et germanophone. Mais rien ne dit que ce plan sera adopté en Comité de concertation.

Journaliste au service Culture Temps de lecture: 3 min

Mis au point ces dernières semaines par l’Event Confederation (1) et déposé dimanche dernier sur la table des responsables politiques de tous les partis participant aux gouvernements de toutes les entités, le plan de déconfinement de la culture a été approuvé publiquement par les trois ministres de la Culture Bénédicte Linard (Ecolo) pour la Fédération Wallonie-Bruxelles, Jan Jambon (NVA) pour la Flandre, et Isabelle Weykmans (FPF) pour la Communauté germanophone.

Ce plan s’articule en cinq étapes, (que les auteurs ont dénommées phases 0 à 4) :

1.

Le 8 mai, quels que soient les indicateurs – mais en gardant à l’esprit ce qu’étaient les chiffres du 14 avril soit 241 hospitalisations quotidiennes, 941 patients en soins intensifs et un taux de vaccination qui était de 22,4 % seulement, le plan prévoit la reprise des événements en intérieur jusqu’à 100 personnes, et 200 personnes à l’extérieur. Le port du masque et la distanciation sont de rigueur.

2.

Le 1er juin, alors que tous les 65 ans et plus ont atteint l’immunité, et pour autant que les hospitalisations quotidiennes soient inférieures à 100, que les patients en soins intensifs soient inférieurs à 500 et le taux de première vaccination supérieur à 40 % (ou deux de ces trois paramètres seulement), les événements en intérieur pourraient rassembler jusqu’à 400 personnes, 800 personnes en extérieur.

3.

Le 1er juillet au plus tôt, alors que tous les groupes vulnérables auront atteint l’immunité, et pour autant que les hospitalisations quotidiennes soient inférieures à 75, que les patients en soins intensifs soient restés sous la barre des 500 et que le taux de première vaccination atteigne 60 % de la population (ou deux de ces trois paramètres seulement), les événements en intérieur seraient autorisés jusqu’à 3.000 personnes, 5.000 en extérieur.

4.

Le 1er août au plus tôt, lorsqu’est atteint le seuil de l’immunité collective avec une première vaccination d’au moins 70 % de la population, un afflux de moins de 75 hospitalisations quotidiennes et moins de 250 patients aux soins intensifs (ou deux de ces trois paramètres seulement), les événements en intérieur seraient limités à 4.500 personnes. Les événements en extérieur ne seraient plus limités et, en extérieur toujours, ni la distanciation ni le masque ne seraient imposés.

5.

Le 1er septembre au plus tôt , pour autant que les indicateurs de l’étape précédente se maintiennent (70 % de vaccination, 75 hospitalisations, 250 soins intensifs), il n’y aurait plus de limite ni de distanciation, ni en intérieur ni en extérieur, le port du masque resterait cependant conseillé en intérieur.

(1) Ce plan est approuvé par les fédérations et membres flamands, bruxellois et wallons et comprend toutes les agences événementielles, tous les fournisseurs techniques du secteur, toutes les entreprises de restauration, la « cellule de crise culture », la fédération des organisateurs de mariage, les organisateurs d’expositions, salons et de conférences, les festivals de musique et leurs fédérations à Bruxelles, en Wallonie et en Flandre, Flanders Classics, les principaux organisateurs d’événements sportifs, la Live Music Convention, OKO, Upac-T, Astrac, Feas, FCI et la Pro League.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

17 Commentaires

  • Posté par Moriaux Raymond, vendredi 23 avril 2021, 12:02

    Promesse d'autant plus facie à donner que ce sont d'autres qui doivent décider et porter la responsabilité de ce qui se passera.

  • Posté par Cantigneaux Marie-Jeanne, jeudi 22 avril 2021, 15:55

    Irresponsable...

  • Posté par Bastin Eric, jeudi 22 avril 2021, 15:41

    Pas sûr que demander la lune pour obtenir un oeuf de pigeon soit ce qu'il y a de mieux pour le moral, mais bon ... En tout cas, on ne peut pas dire que la barre soit placée bas ...

  • Posté par Henrotin Christophe , jeudi 22 avril 2021, 15:30

    Un secteur tente de survivre en préparant des plans qui peuvent servir de base à d'éventuelles décisions, en d'autres temps personne n'aurait critiqué! Mais maintenant c'est différent, seule une maladie mortelle pour entre 2 et 3% des personnes infectées (comparés aux grippes, cancers, sida, dengue, palludisme, malaria,... c'est assez infime!) et le monde devrait devenir stupide, inculte, soumis à l'autorité supérieure (comme avec l'inquisition). La culture développe les cerveaux, c'est peut-être cela le vrai problème de la culture! Mieux vaut un troupeau de moutons incultes que des personnes avec sens critique, discours raisonnés, prise en compte de tous les aspects des décisions. Et on se demande encore pourquoi l'enseignement est tant négligé dans ce pays!!!

  • Posté par massacry olivier, jeudi 22 avril 2021, 20:02

    Il est vrai que la Pro_Ligue est un acteurs essentiel de la Culture, véritable moteur de l'enseignement du sens critique et de la raison. A vous lire je pense qu'elle a manquée son but. Et pour paraphraser le commentaire précédent, s'il est vrai que ' La véritable culture développe en effet le cerveau, ce n'est certainement pas le cas de l'infecte soupe pourrie que veut s'agite actuellement dans le votre". Les comparaison que vous faites du covid avec d'autres malades l'illustre assez bien. Et vous voudriez accusé les mesures actuelles de cela, décidément vous surestimez la responsabilité du gouvernement. Au fait saviez-vous que les bibliothèques, librairies et bouquineries sont restés ouverte, malgré la prédiction de Fahrenheit 451 l'autodafé n'a pas eu lieu. Par contre il semble que beaucoup ont de fait adopté le slogan de la Police de La Pensée imaginé par Orwell : « L'ignorance, c'est la force. »

Plus de commentaires

Aussi en Culture

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs