Accueil Sports Football Football belge Standard

Yannick Ferrera: «Ignorer tout du complot contre moi m’a sans doute fait gagner la Coupe»

Vainqueur de la Coupe en 2016 alors qu’il était sur la sellette, celui qui fut l’entraîneur du Standard pendant très exactement 364 jours, avait obtenu un sursis de quelques mois avant que son torpillage en règle ne finisse par le couler au début de la saison suivante.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 7 min

C’est au cœur d’une oasis de verdure, en plein milieu des sables saoudiens, à 2 heures de route de la capitale Ryad, que Yannick Ferrera nous ouvre virtuellement les portes de l’appart hôtel qu’il occupe depuis le mois de septembre 2019. Celui qui fut l’entraîneur le plus jeune du pays (avant d’être détrôné par son ancien adjoint trudonnaire Will Still) a retrouvé le goût de l’aventure à Al-Fateh, le club dont il a contribué au maintien en Saudi Pro League. Avant d’y resigner une prolongation de contrat jusqu’au terme de la saison 2021-2022.

Entre une élimination en demi-finale de la Coupe du Roi et un match de championnat visant à améliorer la neuvième place actuelle de son club, le technicien belgo-espagnol nous a accordé un entretien où il a rouvert l’album aux souvenirs d’un soir de mars 2016 au stade Roi-Baudouin.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Standard

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs