Accueil

L’alimentation peut aider, pas soigner

Article réservé aux abonnés
Journaliste Temps de lecture: 2 min

La piste de l’alimentation est l’une de celles qui sont régulièrement évoquées quand il s’agit de traiter l’arthrose, mais est-elle réellement porteuse d’espoir ? Nicolas Guggenbühl, diététicien et expert en nutrition, ne va pas jusqu’à doucher les espoirs des uns et des autres mais il les tempère : « L’alimentation n’est jamais une solution clé sur porte. Au mieux elle a un rôle à jouer dans l’arsenal thérapeutique. Quand on se donne pour mission d’essayer de soulager les douleurs liées à l’arthrose, la piste anti-inflammatoire est la première à laquelle on songe. Or, à ce jour, il n’existe pas de régime anti-inflammatoire qui soit reconnu par l’ensemble de la communauté scientifique. On sait, ou on croit savoir, que consommer trop de viande est néfaste, que les produits laitiers ne sont pas recommandés, voire sont carrément déconseillés. Le sucre n’est pas non plus bienvenu chez les arthritiques, mais chez qui l’est-il ? En revanche, on a remarqué que les oméga 3 semblent avoir un effet positif.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs