Accueil

Imprimante 3 D et réalité virtuelle

Article réservé aux abonnés
Journaliste Temps de lecture: 2 min

Il poursuit : « Il faut bien comprendre que, lorsqu’on pose une prothèse de la hanche, il faut écarter les muscles, sectionner puis recoudre les tendons, pour accéder à l’articulation. Afin d’éviter ces douleurs et permettre une récupération plus rapide, de nouvelles techniques mini invasives sont actuellement privilégiées. Par ailleurs, quand on souffre d’arthrose, le corps s’adapte à ce mal-être profond en tentant de le compenser et pas toujours de la meilleure des manières. Si depuis longtemps, vous roulez à 30 à l’heure parce que vous avez un pneu dégonflé , vous aurez beau finir par le changer, le moteur ne pas aussitôt se remettre à fonctionner de façon optimale. Ça fait bien trop longtemps qu’il fonctionne sur un régime faible et inadapté. Il va falloir un temps de rodage pour qu’il puisse tourner comme avant. Après la pose d’une prothèse, les muscles et les tendons doivent retrouver leur tonus. Les séances de kiné sont là pour ça. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs