Accueil Belgique Politique

Réforme institutionnelle: la Belgique à 4 Régions est tendance, mais ne résout pas tout

La formule semble simplifier le modèle institutionnel. Mais la Flandre et la Wallonie entendent garder des liens importants avec Bruxelles. Lesquels ? Aucune solution évoquée ne fait la clarté ni l’unanimité.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 13 min

André Alen, l’un des pères de notre fédéralisme, le dit lui-même : le modèle institutionnel belge a besoin d’une réforme en profondeur. Si, pour l’heure, la lutte contre la pandémie repousse toute autre priorité politique à plus tard, en coulisses, les discussions démarrent.

En Flandre, une commission parlementaire chargée de définir des objectifs institutionnels communs à tous les partis (sur le modèle des fameuses résolutions flamandes de 1999) se réunit tous les lundis, et a déjà bouclé un premier chapitre consacré aux soins de santé. A Bruxelles, la discussion a démarré entre partis. Au Parlement fédéral, l’évaluation des réformes institutionnelles précédentes est attendue.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

16 Commentaires

  • Posté par SENTJENS Léo, samedi 24 avril 2021, 12:15

    Bonjour, Nous savons tous que les partis politiques de toutes tendances sont partisanes du confédéralisme, et certaines de la République, voire de la scission du Pays purement et simplement. Cette dernière permettrait à certain parti nationaliste flamand de voir son président devenir le premier Président de la République de Flandre…(ce pourquoi il n’acceptera jamais d’être le Premier Ministre de notre Pays, ou dans le premier cas, permettre au premier parti Wallon de rester au pouvoir pendant de très nombreuses décennies encore. Nous avons pu constater, depuis le début des années 1970 qui ont engendré les communautés et 1980 les régions, que rien n'a été vraiment amélioré pour la population de ce pays, ni pour ses services publics, ni pour la justice sociale toujours inexistante. Les services publics qui sont « malades » et exsangues de moyens financiers appropriés depuis cette époque : La Culture L’Enseignement La Justice / les tribunaux La Police Les Établissements carcéraux / Système Pénitenciaire La Mobilité et les Tansports, dont ceux en commun La Santé et les Hôpitaux / services d’Urgences Les Services de Secours / Pompiers L’Emploi & le Chômage L’Environnement / réchauffement climatique L’Agriculture & l’Élevage Etc. … Il n’y a qu’à regarder l’actualité quotidienne depuis ces années 1970… Plus rien ne fonctionne correctement dans notre tout petit pays, hormis…. tous les niveaux de pouvoirs trop nombreux, débordant de doubles emplois, de manque de coordination et de collaboration. Fédéraux, Régionaux, Communautaires, Povinciaux, Communaux….. Il faut reconnaître que toutes les familles politiques (« familles » dans tous les sens du terme…) ont pu créer ainsi, elles, de très nombreux emplois et ne souffrent nullement d’une quelconque crise, qu’elle soit financière ou de Santé publique, et ne sont donc pas prêtes de connaître le chômage, ni les diminutions de salaires….que ce soit dans leurs fonctions officielles ou certains en tant qu’administateurs…. L’actuelle Pandémie a montré une fois encore toutes nos faiblesses et travers, que ce soit au niveau de l’intendance (masques, tests, etc., des services d’urgences et de leurs infrastructures (trop peu nombreux), de la coordination des mesures de sécurité (confinements et horaires de couvre-feu, etc.) Une vraie pagaille ; et cela reste un euphémisme… Certaines phrases bien connues resteront donc toujours d’actualité comme par ex.: « DIVISER POUR MIEUX REGNER » Les habitants des régions ne sont plus informés par les médias de ce qui se passe dans les autres. Même dans les sports, on est parvenu à diviser communautairement les fédérations qui interdisent toute compétition commune au sein par exemple du Brabant, Province divisée en deux pour nos jeunes enfants. Ce qui a sensiblement diminué la compétitivité et le niveau de nos jeunes athlètes. Personnellement j’ai toujours pensé que ne pas limiter Bruxelles aux 19 communes, mais englober le Brabant dans son entièreté (Brabants flamand et wallon) aurait pu faire de Bruxelles une réelle région bilingue, et une grande ville digne de représenter la Communauté européenne dans le monde. Mais c’était sans compter notré état d’esprit de la même taille que notre Pays. Je me souviens également d’un sujet de dissertation dans l’enseignement secondaire supérieur : « L’IGNORENCE DES MASSES STABILISE LE TRÔNE DES TYRANS »… Actuellement on dira : L'ignorance des masses est la première force des dirigeants » Je prétendrai toujours que ce ne sera jamais en divisant les problèmes en petits morceaux qu’on leurs trouvera des solutions… Trop nombreux sont devenus ceux qui ne peuvent trouver de réponse qu’à un niveau national, Européen voire Mondial. Regardez encore une fois la Pandémie actuelle… Alors, encore diviser…. Merci de réfléchir à cela pendant les 3 années à venir, en vue des prochaines élections législatives et européennes qui auront lieu en 2024… Léo

  • Posté par Poullet Albert, vendredi 23 avril 2021, 14:56

    Les Bruxellois Veulent rester la Capitale de la Belgique et de L'Europe mais ne veut pas et N'EST PAS la capitale de la Flandre !

  • Posté par Leman Bernard, vendredi 23 avril 2021, 12:25

    Les citoyens belges sont aux mains des partis politiques qui font leur petite tambouille en se foutant allègrement des conséquences mais surtout de ce que veut réellement le citoyen.....du boulot ( juste parce qu'il faut payer les factures sinon il s'en passerait bien ), des soins de santé de qualité et surtout un seul gouvernement qui pilote le pays pour que celui-ci tourne comme une horloge suisse et non pas comme une machine Rube Goldberg. Nous ne vivons pas en démocratie mais en particratie. Et pour finir, il est aussi grand temps que le gouvernement bruxellois prenne une réelle indépendance et arrête d'obéir tranquillou aux chefs de partis wallons et flamands......car dès que l'on parle "institutionnel".....on entend à peine murmurer le politicien bruxellois du coin des lèvres. Sur ce.....je retourne siroter mon apéro au soleil sur mon petit bout de balcon. Bonne journée à tous

  • Posté par Poullet Albert, vendredi 23 avril 2021, 13:01

    Absolument ! La Règion Bruxelloise Doit prendre son indépendance Totale ! comme les autres régions, aussi bien financière que culturelle et scolaire !

  • Posté par deghelt Rudi, vendredi 23 avril 2021, 11:56

    On a déjà les 4 Dalton, il ne manque plus que Lucky Luke.

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs