Accueil

Une incarnation de l’esprit belge

Article réservé aux abonnés
Chef du service Culture Temps de lecture: 3 min

Rudi Vervoort, le ministre-président de la Région de Bruxelles-Capitale, se félicite de l’avancement du projet de Musée du Chat. La Région restera propriétaire des lieux, tandis que la gestion du musée sera entièrement prise en charge par Philippe Geluck, qui paiera à la Région un loyer pour le bâtiment.

« Le Musée du Chat s’érigera sur un lieu chargé d’histoire », déclare Rudi Vervoort. « L’ouverture du Musée, programmée en 2024, nous permet d’être optimistes quant à son rayonnement et son attractivité, tant en Belgique qu’à l’international. Il sera tourné vers les Bruxellois et les Belges comme vers les touristes étrangers. Le Chat est traduit dans de nombreuses langues et est donc connu dans de nombreux pays. »

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs