Accueil Belgique Politique

Gilkinet au «Soir»: «On a besoin de culture»

Le Comité de concertation de ce vendredi sera en grande partie consacré à la culture. Le vice-Premier Ecolo demande un déconfinement partiel rapide de ce secteur, « dès le 8 mai », et l’ouverture des terrasses jusqu’à 22 heures.

Entretien - Chef du service Politique Temps de lecture: 3 min

Bernard Demonty

Georges Gilkinet est le vice-Premier écolo au gouvernement fédéral. Il nous donne sa position de départ, avant le Comité de concertation de ce vendredi.

Vous avez publié sur les réseaux sociaux un appel, « Il est temps, plus que temps, de redonner vie à la culture ». Qu’allez-vous défendre concrètement ce vendredi au Codeco ?

C’est un rendez-vous important ce vendredi parce que la culture a été un peu oubliée malgré les propositions fortes émises par le secteur depuis le début de la pandémie. Je pense que la Carte blanche publiée dans vos colonnes (signée par les scientifiques Leila Belkhir, Nathan Clumeck et Marius Gilbert, appelant à passer à des zones covid safe, NDLR) constitue un tournant. Il faut à présent le prendre, et ne pas se contenter de dire qu’on va passer de la gestion de crise à la gestion du risque. On a besoin de culture. C’est ce qui nous manque, on a besoin de rêver. Et la culture est aussi un secteur économique, qui emploie 250.000 personnes en Belgique. C’est aussi un monde responsable qui n’a pas plus envie que moi que le virus se propage. Il faut pouvoir clarifier les conditions de réouverture en faisant confiance au secteur. On est parfois trop dans le discours, et non pas dans les actes, qui consistent à tenter des expériences de réouvertures.

Le secteur culturel a fait des propositions de réouverture, vous les soutenez ?

Merci au secteur d’avoir fait ces propositions, et nous défendons cette proposition, qui consiste à permettre les spectacles en intérieur de 100 personnes et de 200 en extérieur, dans de bonnes conditions sanitaires.

Quand ceci doit-il être permis pour vous ?

Il me semble que le jour de l’ouverture des terrasses, le 8 mai, ce serait opportun, comme le préconise le secteur. Il y a des salles qui peuvent accueillir 100 personnes dans de très bonnes conditions. J’espère qu’on pourra s’accorder là-dessus en Comité de concertation. Vous savez, au Luxembourg, on peut aller depuis des semaines au cinéma.

On dit que les communautés sont de votre avis mais qu’il n’y pas d’unanimité au fédéral, où vous siégez.

Il est effectivement bon que les communautés se parlent à ce sujet. Mais il faut un accord au Codeco, et j’y contribuerai, pour oser la culture. C’est un vaccin contre la morosité, contre le doute, contre l’absence de lien social. Rire, pleurer, se projeter dans l’avenir, c’est ce qui manque à tous et c’est le rôle de la culture.

Votre proposition est-elle vraiment compatible avec la situation sanitaire, qui reste préoccupante ?

Oui, je pense qu’elle est compatible. Je suis moi aussi préoccupé par la situation dans les hôpitaux. Je suis moi aussi inquiet du report des soins. Mais on doit pouvoir vivre avec ce virus. La société a aussi besoin de retrouver un espace de liberté. Pas encore le même qu’avant la pandémie, mais je ne peux pas imaginer que notre société vive encore six mois dans ce confinement culturel.

Une autre question abordée au Comité de concertation, ce sera l’encadrement de la réouverture des terrasses. Jusqu’à quelle heure pourront-elles ouvrir ?

Je pense que 22 heures, c’est une bonne solution, parce que cela permet aux restaurants d’assurer deux services le soir. Il faut une prudence sanitaire, de la créativité pour permettre le respect des règles, mais il faut permettre aussi un bénéfice économique.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

8 Commentaires

  • Posté par Raurif Michel, mercredi 28 avril 2021, 15:08

    On n'a pas besoin de culture mais, d'homme ayant des compétences au gouvernement, pas des personnes qui oublient ce qu'ils ont votés !!!

  • Posté par Derweduez Michel, vendredi 23 avril 2021, 21:13

    Il a encore raté l'occasion de se taire.

  • Posté par Raurif Michel, vendredi 23 avril 2021, 15:13

    On n'a pas besoin de culture. Mais, on a besoin de pilule pour garder la mémoire, n'est pas monsieur le ministre !!! Surtout en période de fermeture des guichets !!!

  • Posté par Van der Meeren Jean Roland, vendredi 23 avril 2021, 10:58

    Avec ce monsieur le spectacle est quotidien sans culture....

  • Posté par Vdrme Marc, vendredi 23 avril 2021, 14:10

    Ha,ha ha ha .....

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles
La Une Le fil info Commentaires Partager

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs