Accueil Culture

Charlotte Cardin Phoenix

Parlophone-Warner.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 1 min

Si elle cite Radiohead dans « Romeo » ou Brel dans « Je quitte », Charlotte Cardin livre ici un disque d’électro-pop aux nettes teintes soul, relevé par sa voix réellement impressionnante. Comme Celeste ou Arlo Parks, elle s’inspire des grandes voix de la soul pour développer son propre univers musical que ses capacités vocales emmènent très loin. Trois singles (« Passive Agressive », « Daddy » et « Meaningless ») ont déjà servi de locomotive à un disque destiné à la tête des charts internationaux. Entre « Good Girl » et « Sad Girl » ou « Sex To Me », Charlotte séduit et envoûte. Un bel avenir l’attend !

Le site de l’artiste.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Culture

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs