Accueil Société

Coronavirus: ne pas reconstituer le stock de masques était «une erreur», admet Maggie De Block

« Nous aurions dû faire autrement, pas uniquement pour les masques mais aussi pour tous les médicaments qui permettent de soigner des gens gravement malades », a déclaré Maggie De Block, l’ancienne ministre de la Santé, devant la commission spéciale covid de la Chambre.

Temps de lecture: 2 min

Détruire le stock de 22 millions de masques qui avait été constitué pour faire face à la grippe H1N1 était « une bonne décision » mais ne pas le reconstituer immédiatement était « une erreur », a admis Maggie De Block lors de son audition.

« Nous voulions mettre fin à des stocks statiques qui prennent la poussière jusqu’à leur date d’expiration. C’était le cas, notamment, avec les stocks de matériel qui avaient été prévus pour Ebola » sans jamais être utilisés, a expliqué l’ancienne ministre de la Santé devant la commission spéciale covid de la Chambre.

« J’ai demandé la création d’un stock de rotation décentralisé » afin de résoudre les problèmes de stockage mais c’est un exercice « qui ne peut pas être réalisé du jour au lendemain » et « nous n’avons pas pensé que c’était urgent », a poursuivi la ministre. « J’aurais dû demander qu’on crée un nouveau stock statique et, parallèlement, développer un plan pour un stock de rotation mais le covid s’est installé », a ajouté Maggie De Block.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

18 Commentaires

  • Posté par LIENARD NORBERT, vendredi 23 avril 2021, 16:34

    Si sa nouvelle commande avait été détruite aussi ,on aurait dit qu elle gaspillait l argent du contribuale

  • Posté par Raurif Michel, vendredi 23 avril 2021, 15:07

    Lorsque je commettais une erreur dans mon boulot, j'était sanctionné !! Pourquoi pas les ministres ? Pour eux, il y a la protection de l'immunité de la fonction, facile, il ne risque jamais RIEN !!!!!

  • Posté par PREUMONT Danielle, vendredi 23 avril 2021, 14:43

    Par l'intermédiaire de son "mari" , on a appris qu'elle en avait marre de cette pandémie, alors on comprend mieux qu'elle n'ait pas songé à renouveler le stock de masques, ça définit la personnalité de cette femme, médecin de surcroit !

  • Posté par SENTJENS Léo, vendredi 23 avril 2021, 13:30

    Bonjour, Pour ma part, je considère les propos de Mme la Ministre de la Santé Publique Maggie De Block comme lamenblement affligeants. Elle se permet de limiter la qualification de ses décisions, selon le cas : pour la destruction des masques comme "une bonne décision" et leur non remplacement comme "une erreur". La première est en fait une ineptie, voire une faute grave, et la seconde un monumental euphémisme. Nous savons que la notion de "bon père de famille" va être supprimée du vocable juridique, et c'est sans doute pour éviter que des bourdes comme celle ci-dessus ne soit automatiquement qualifiée comme n'ayant pas été gérée "en bon père de famille". Je considère bien sûr qu'il serait juste et indispensable de la nommer à l'avenir "en bonne mère ou en bon père de famille" , mais de là à la supprimer... En effet, gérer notre stock de masques chirurgicaux selon l'expression ci-dessus eut été : 1) d'abord de surveiller l'évolution de la date de péremption d nos stocks; 2) ensuite, être pro-active et anticiper celle-ci en commandant un nouveau stock en tenant compte du délai probable de livraison ; 3) faire contrôler par des tests sérieux l'état réel de ces masques ; 4) conserver une réserve de ces masques "périmés" pour le cas où, pendant encore 5 ans au-delà de cette date de péremption. En effet, il s'est avéré que ces masques périmés avaient encore conservé leur efficacité de filtration et leur propriétés de respiration à 95% et pouvaient encore le faire pendant au moins 5 à 7 ans de plus!!!. Au lieu de faire cela, notre Chère Ministre de la Santé Publique les a détruits et ne les a pas remplacés! On peut estimer avec bon sens que ce triste acte d'inconscience a probablement été la cause de nombreux décès dans notre pays au début de la pandémie entre la fin du mois de mars 2020 jusqu'à la mi-mai 2020...., particulièrement dans les EHPAD...., décès qui auraient ainsi pu être évités en partie... Mme De Block n’a pas jugé qu’une démission eut été appropriée en ces circonstances. Elle a donc pu rester Ministre jusu’à la fin du Gouvernement Wilmès (30-09-2020). Par ailleurs nous avons connu pendant cette même période une pénurie de tests Covid-19 qui auraient également mieux permis de gérer cette pandémie… Tout ceci est soumis à votre réflexion… Merci. Léo

  • Posté par Demelenne Nicolas, vendredi 23 avril 2021, 13:04

    Ses aveux seraient une préparation à la sortie de sa voie de garage politique sur laquelle elle a été mise suite à ses "problèmes" de gestion de crise?

Plus de commentaires
Sur le même sujet

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

Geeko Voir les articles de Geeko