Accueil Monde France

France: une fonctionnaire de police tuée à coups de couteau

D’après les premiers éléments de l’enquête, elle a été touchée à la gorge.

Temps de lecture: 1 min

Un homme a tué à coups de couteau une fonctionnaire de police au commissariat de Rambouillet (Yvelines, Île-de-France), avant d’être interpellé et blessé par balles par d’autres agents, a-t-on appris auprès du parquet de Versailles et de source policière.

Le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin a annoncé se rendre dans l’après-midi au commissariat de cette ville de près de 26.000 habitants, situé à une soixantaine de kilomètres au sud-ouest de Paris.

Les faits se sont produits vers 14 h 20 dans le sas de ce commissariat, a précisé la source policière. La fonctionnaire administrative, qui était d’abord en arrêt cardio ventilatoire, est décédée sur place, malgré l’intervention des pompiers. D’après les premiers éléments de l’enquête, elle a été touchée à la gorge.

Selon les pompiers, l’assaillant a également été blessé et se trouvait dans un état grave, son pronostic vital engagé.

«Une évaluation est en cours par la Sdat (Sous-direction antiterroriste)», a indiqué à l’AFP le parquet national antiterroriste (Pnat) qui ne s’est pas saisi «à ce stade».

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Poullet Albert, samedi 24 avril 2021, 11:44

    Le rituel des Musulmans radicalisés, couteau à la gorge, comme on égorge un mouton, en criant bien fort que Allah est le plus grand, derrière cela, une radicalisation inévitable sur les réseaux sociaux qui excitent les musulmans à faire des actes terroristes ... en solitaire... mais la tête pleine de haine que ses "frères" lui ont bien fait avaler ! quand les gens n'ont qu'un livre (sois disant sacré) à lire, ils peuvent devenir très dangereux ... et très fermé aux autres ! La religion n'a rien à voir avec ces individus, c'est de l'instrumentalisation de texte qu'il est question et pour assouvir leurs instincts les plus bas !

  • Posté par Chalet Alain, vendredi 23 avril 2021, 16:56

    Tuer un policier, ce n'est évidemment pas grave et il est même étonnant qu'on le mentionne dans un journal. A moins qu'on dise qu'il s'agit d'un féminicide? ou d'un acte raciste? Là, tout de suite, cela deviendrait grave et très important. Egalité? sûrement pas chez ceux qui la réclament à cor et à cri.

Aussi en France

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une