Accueil Société

Ketevan Kardava: «J’avais peur d’une troisième détonation»

La journaliste Ketevan Kardava était dans le hall, tout près de la deuxième bombe. Ses photos ont fait le tour du monde.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Enquêtes Temps de lecture: 7 min

Ce mardi matin, Ketevan Kardava n’a qu’une idée en tête : obtenir un ticket pour le prochain vol vers Genève où se tiennent des discussions entre la Russie et la Géorgie qu’elle doit couvrir pour la télévision géorgienne 1TV. Elle est arrivée à l’aéroport après 7 h, trop tard pour embarquer dans l’avion de 7h30, mais celui de 10h30 est jouable. Les images de vidéosurveillance qu’elle découvrira plus tard la montre à 7h58 et 3 secondes devant les guichets de Brussels Airlines. Vingt-cinq secondes plus tard, explosion.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs