Accueil Société

Prison avec sursis pour le pompiste qui avait tué son cambrioleur

Une peine de trois ans de prison avec sursis a été prononcée, ce vendredi au tribunal correctionnel de Liège, à l’encontre d’un septuagénaire de Comblain-au-Pont qui, le 4 octobre 2018, avait tué un jeune homme de 19 ans qui venait d’essayer de le cambrioler.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 2 min

Le pompiste dormait dans la pièce annexe de la boutique de la station-service car il avait été victime de plusieurs vols. Entendant du bruit, il s’était emparé d’un Magnum 357 qu’il conservait avec lui, et il avait surpris 5 jeunes occupés à vider les étals de cigarettes et d’alcool. En l’apercevant, les voleurs avaient pris la fuite, se précipitant dans leur voiture. Alors qu’ils démarraient, le septuagénaire avait tiré d’abord vers les pneus, puis vers le coffre de leur véhicule. La quatrième balle avait touché mortellement un jeune assis à l’arrière, qui s’était replié sur lui-même pour se protéger des tirs. La balle était entrée au niveau du bas du dos, et elle avait traversé tout le torse de la victime, lui transperçant notamment un poumon.

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

5 Commentaires

  • Posté par culot Geneviève, vendredi 23 avril 2021, 21:50

    quelle "légitime" défense ? ils fuyaient!

  • Posté par Raurif Michel, vendredi 23 avril 2021, 19:50

    Et la légitime défense, qu'en faites-vous ? Le voleur a eu sa juste récompense !!!

  • Posté par Petitjean Marie-rose, samedi 24 avril 2021, 11:14

    Norbert, on peut en effet espérer que ce jugement fera réfléchir les excités de la gâchette et leur rappellera utilement la loi.

  • Posté par LIENARD NORBERT, samedi 24 avril 2021, 9:02

    Si ça pouvait en faire réfléchir certains

  • Posté par Petitjean Marie-rose, samedi 24 avril 2021, 6:36

    "Afin que la légitime défense puisse être invoquée, il est indispensable d'avoir agi face à une agression contre soi-même ou autrui. Trois critères doivent être remplis : que l'attaque soit réelle, actuelle et injuste. Réelle, c'est-à-dire que le danger qu'elle présente doit être réel et préalable".

Aussi en Société

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs