Accueil Sports Football Football à l'étranger Angleterre

Liverpool concède un nouveau match nul en fin de rencontre face à Newcastle, et réalise la mauvaise opération au classement (vidéos)

Tout comme lundi dernier face à Leeds, les Reds ont longtemps mené au score avant de se faire rejoindre dans les dernières minutes du match.

Temps de lecture: 2 min

Une flopée d’occasions ratées, une première égalisation annulée dans le temps additionnel, avant une deuxième validée, et Liverpool a été tenu en échec samedi par Newcastle (1-1), ratant la 4e place, qualificative pour la prochaine Ligue des Champions.

Avec 54 points après 33 journées, les Reds restent 6e, une longueur derrière les Londoniens de Chelsea et West Ham qui s’affrontent en fin d’après-midi (18h30).

Newcastle, qui restait sur 7 points pris en 3 matches, a confirmé sa bonne passe et porte son avance sur la zone rouge à 9 unités.

Pour leur retour à Anfield après le psychodrame de la Super Ligue en début de semaine, les Reds n’ont pas échappé à l’ire de leurs supporters, sous forme de banderoles sur le trajet vers le stade.

Le propriétaire américain Fenway Sport Group en a pris pour son grade : « FSG traîtres » ou « Trop c’est trop, FSG dehors ! », le sentiment général était clairement exprimé.

Mais les joueurs de Liverpool ont essayé de ne pas se laisser distraire de leur match par toute cette agitation. Jürgen Klopp avait opté pour un onze résolument offensif avec Sadio Mané, Roberto Firmino, Mohamed Salah et Diogo Jota ensemble sur la pelouse au coup d’envoi.

Une option qui a rapidement porté ses fruits avec un but magnifique de l’Egyptien, auteur d’un contrôle orienté sur une balle en cloche suivi d’une reprise en demi-volée pour l’ouverture du score (1-0, 3e).

Mais en dépit de ce départ canon, Liverpool a tremblé jusqu’au bout, la faute à un manque de réalisme terrible devant le but.

Jota (24e, 28e), Mané (27e, 40e) et Salah (36e) auraient dû tuer le match dès la première période, avant que Firmino (57e) et Mané (80e), encore, ne ratent aussi des occasions très nettes.

À force de jouer avec le feu, Liverpool a d’abord frôlé la correctionnelle quand Callum Wilson, lancé par Allan Saint-Maximin, s’est arraché pour aller marquer, mais un contact du ballon avec son bras dans la surface a entraîné l’annulation du but (90e+1).

Loin d’être découragés, les Magpies ont finalement obtenu le point du match nul, quand Joe Willock s’est retrouvé seul au point de penalty, après une déviation de la tête sur un long centre, pour voir sa frappe déviée tromper Alisson (1-1, 90e+4), plongeant Liverpool dans une nouvelle désillusion.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Angleterre

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb