Rallye de Croatie: «Ce ne fut pas la jounée jour que nous avions espérée», confie Thierry Neuville

Rallye de Croatie: «Ce ne fut pas la jounée jour que nous avions espérée», confie Thierry Neuville
News

Thierry Neuville et Martijn Wydaeghe (Hyundai i20 Coupé WRC) ont connu une journée de samedi à deux visages. Le matin, un mauvais choix de pneu leur a coûté cher. Ils ont perdu la tête du classement et ont dû chasser derrière les nouveaux leaders dans l’après-midi. Avec succès, même s’ils ont été un peu aidés par la crevaison du leader Sébastien Ogier (Toyota Yaris WRC). Avec encore quatre étapes à parcourir, Neuville, 3e à 10.4 secondes, continue d’avoir des chances de remporter sa première victoire de la saison après ses 3e places à Monte-Carlo et à l’Arctic Rally.

L’une des grandes qualités de Thierry Neuville est sa confiance en lui. Même s’il a connu une mauvaise matinée, perdant son avance sur Ogier, le Saint-Vithois était déterminé à rattraper le temps perdu. « Oui, ce ne fut pas exactement la journée que nous avions espérée. J’avais espéré conserver mon avance d’hier (vendredi) ou peut-être même l’augmenter, mais un mauvais choix de pneus et un moteur qui a calé m’ont obligé à chasser cet après-midi. »

Dans la première étape de classement samedi après-midi, Neuville a réduit de moitié son retard sur Ogier. Ils ont ensuite fait plus ou moins jeu égal. « Nous avons regagné des secondes importantes, mais il y a aussi eu un petit problème à nouveau. Le cric n’a pas fonctionné, donc nous avons dû utiliser les mêmes pneus tout l’après-midi. Mais dans l’ensemble, je suis satisfait de ma position. »

Dimanche, il reste quatre spéciales à disputer. Avec trois pilotes dans un mouchoir de poche (10 secondes, Ndlr), la journée finale en Croatie s’annonce passionnante. « La plus longue étape du rallye est encore à venir. Je suis sûr que de nombreuses surprises nous attendent », a encore précisé Neuville.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
  • Partie 55 e , la Porsche de Charles Weerts a fini 2 e .

    Par Dominique Dricot

    Moteurs

    24 heures de Spa-Francorchamps: l’exploit belge était tout proche

  • Premier tour: Hamilton vire en tête, derrière Bottas provoque plusieurs accrochages.

    Par Dominique Dricot

    Formule 1

    GP de Hongrie: Hamilton relance le championnat

  • PHOTONEWS_10935309-003 (1)

    Par Dominique Dricot

    Formule 1

    F1: Verstappen-Hamilton, un conflit qui ne fait que commencer

 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous