Accueil Culture Livres

Delphine de Vigan: «Depuis Loft Story, chacun pense avoir droit à un public»

Dans « Les enfants sont rois », la romancière française trace la ligne qui part de l’avènement de la téléréalité en France à la surexposition via les réseaux sociaux, des enfants youtubeurs en particulier.

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Culture Temps de lecture: 7 min

Un basculement. La diffusion de l’émission Loft Story, à partir du 26 avril 2001, a changé la face de la télévision française. Cinq mois avant que le monde entier n’assiste à l’effondrement des tours jumelles à New York, les téléspectateurs français découvraient la téléréalité, trouble mélange où la télévision offrait une fenêtre d’exposition inédite à la vie d’anonymes enfermés plusieurs semaines durant dans un studio-appartement, filmés en permanence. Plus besoin désormais d’être connu pour passer à la télévision ; il suffira d’être passé à la télévision pour être connu.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Vynckier Albert, lundi 26 avril 2021, 8:58

    mais chacun est en droit de faire sa public-ité

  • Posté par hoyois yves, lundi 26 avril 2021, 9:23

    Et chacun devrait savoir qu’il n’est pas le seul sur terre !!!

Aussi en Livres

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs