Accueil Culture Musiques

Christa Ludwig était le chant incarné

Décédée samedi à l’âge de 93 ans, Christa Ludwig fut l’une des voix les plus marquantes du XXe siècle, livrant notamment les plus merveilleuses interprétations des Lieder de Schubert et de Brahms.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Immense voix du XXe siècle, la cantatrice allemande Christa Ludwig, décédée samedi à l’âge de 93 ans, avait marqué tous les mélomanes par ses interprétations uniques des Lieder de Schubert ou de Brahms. Sa carrière commencée en 1946 s’était terminée en 1994, année où sa tournée d’adieux l’avait notamment conduite à Bruxelles.

Dès sa naissance, le 16 mars 1928 à Berlin, la jeune Christa vit en osmose avec la musique. Son père est ténor et a dirigé l’opéra d’Aix-la-Chapelle tandis que sa mère est, elle aussi, mezzo-soprano. « Chanter fut pour moi aussi naturel qu’apprendre à marcher », confiait-elle.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Musiques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs