Accueil Monde Proche-Orient

Avec la vaccination, la nouvelle vie presque «normale» des Israéliens

Alors que plus de 80 % de la population de plus de 16 ans est vaccinée en Israël, la vie reprend son cours. Les bars, restaurants et boîtes de nuit sont ouverts, les concerts avec 50.000 personnes bientôt d’actualité et, depuis quelques jours, le port du masque n’est plus obligatoire en plein air. Presque comme si le covid était de l’histoire ancienne.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Quasiment sans transition, l’été est arrivé à Jérusalem. Sous un grand soleil, les gens se promènent dans les rues en t-shirt, lunettes de soleil sur le nez. Mais désormais sans masque. Ou presque. Certains le gardent sous le menton. En cas d’arrêt dans une boutique, où il reste obligatoire. Mais d’autres continuent à l’arborer, presque comme un doudou qui rassure. Celui d’Adil est noir et bien épais, avec un petit système pour mieux respirer. Il lui donne un air de Dark Vador. « Quand je sors sans mon masque, je me sens un peu nu, comme si quelque chose me manquait ! », plaisante ce trentenaire. Après un an de crise sanitaire, les habitudes ont la vie dure.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

28 Commentaires

  • Posté par Marlier Jacques, mercredi 28 avril 2021, 18:14

    J'estime personnellement qu'il est honteux de la part d'Israël de profiter du sentiment de culpabilité (parfaitement justifié!) du monde occidental vis-à-vis du peuple juif pour se permettre d'ignorer les droits des Palestiniens. On est certes très très loin du statut de "sous-hommes" attribué aux juifs pendant la guerre, mais le déni des droits des Palestiniens par les autorités israéliennes (et une bonne partie du peuple israélien!) reste choquant. Nous, occidentaux, devrions dorénavant être tout aussi honteux de notre propre attitude actuelle vis-à-vis du peuple palestinien. Nous réservons à celui-ci le même déni que celui que nous avons manifesté (honteusement, je le répète!) vis-à-vis des juifs en 40-45.

  • Posté par Visiteur, mardi 27 avril 2021, 9:42

    Pour la vaccination ...pourquoi n avons nous pas fait la différence entre ceux qui étaient immunisés naturellement et les autres...Personnellement j ai eu le covid , j'ai bien lutté ( mon système immunitaire a bien fonctionné), j ai fait des anti-corps et j 'ai quand même accepté d'être vacciné...ce n'était pas nécessaire.. et je le regrette....

  • Posté par Staquet Jean-Marie, lundi 26 avril 2021, 22:11

    Pour info, Orban s'apprête à faire exactement la même chose en Hongrie. On va voir si les commentaires seront aussi élogieux à ce moment-là. Car c'est assez amusant: en général en Belgique, on tape sur Israël mais tout d'un coup, Israël devient l'exemple. On va vois si ça marche avec l'autre aussi.

  • Posté par Staquet Jean-Marie, mardi 27 avril 2021, 0:50

    Et j'ajoute que bien souvent, Orban le prétendu "infréquentable", est celui qui vous indique vers quoi on va se diriger. Comme je l'ai souvent dit: on critique Orban le "populiste"... et 6 mois après on fait la même chose que lui mais en pire. Les fermetures de frontières et les états d'urgence, c'est lui qui a commencé avec ça. Puis les autres ont fait la même chose mais en allant encore plus loin....

  • Posté par Staquet Jean-Marie, mardi 27 avril 2021, 0:45

    Mouais... sauf que cet article est une chose... et la vox populi belgo-belge en est une autre...

Plus de commentaires

Aussi en Proche-Orient

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs