Accueil Sports Autres sports Jeux olympiques

JO 2020: les organisateurs sollicitent le renfort de 500 infirmiers et infirmières japonais

Les organisateurs ont été fortement critiqués sur les réseaux sociaux après cette annonce, car ils sont accusés d’accaparer les ressources médicales pour l’événement.

Temps de lecture: 2 min

Les organisateurs des Jeux Olympiques de Tokyo ont confirmé avoir sollicité les services de 500 infirmiers japonais pour l’événement, convenant qu’ils devraient se montrer « flexibles » pour éviter de peser davantage sur un système médical déjà mis à mal par la pandémie.

Le directeur général de Tokyo 2020, Toshiro Muto, a confirmé lors d’une conférence de presse les informations de médias locaux selon lesquelles l’organisation avait déjà fait une demande en ce sens auprès de l’Association des infirmiers du Japon. « Le principe de base est de ne pas causer d’impact négatif sur les systèmes médicaux locaux. »

Ces informations ont provoqué de vives critiques sur les réseaux sociaux, où des internautes ont accusé les organisateurs des Jeux d’accaparer des ressources médicales cruciales alors que le Japon est confronté à une nouvelle vague d’infections au Covid-19.

Un nouvel état d’urgence, le troisième depuis le début de la pandémie, est en place depuis dimanche et jusqu’au 11 mai dans quatre préfectures Osaka, Kyoto, Hyogo et Tokyo, à désormais 88 jours de la cérémonie d’ouverture le 23 juillet.

Les organisateurs des JO tentent de persuader l’opinion que l’événement peut se tenir de manière sûre malgré la pandémie, mais les Japonais y sont en majorité opposés en raison des risques sanitaires, selon plusieurs sondages ces derniers mois.

Le Japon, relativement moins touché par le coronavirus que beaucoup d’autres pays avec quelque 10.000 décès officiellement recensés depuis janvier 2020, connaît actuellement une flambée des cas dans plusieurs régions.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Jeux olympiques

JO d’hiver à Pékin: Bart Swings, le destin en or d’un surdoué de la glisse

La Brabançonne a résonné au Palais des médailles, quelques heures avant que la flamme olympique cesse de réchauffer le Nid d’oiseau. Champion olympique de mass start, Bart Swings a écrit, samedi à Pékin, l’une des plus belles pages du sport belge. Les lames du Louvaniste, aiguisées par des années de travail acharné, ont dessiné sur l’anneau de glace la voie de sa consécration.

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb