Accueil Sports Sports moteurs Formule 1

Formule 1: des sprints de 100 km le samedi

Les écuries ont adopté, à l’unanimité, un nouveau format sur certaines épreuves. En Grande-Bretagne, en Italie et au Brésil, les pilotes disputeront une course le samedi. Le classement final déterminera les positions sur la grille de départ le lendemain. Révolutionnaire.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 3 min

Les responsables de Liberty Media, le très américain promoteur de la F1, n’ont pas l’habitude de prolonger pour les siècles des siècles les manies psychorigides de ce sport sclérosé. Conscients que l’intérêt de la catégorie-reine réside dans l’adrénaline qu’elle génère chez le téléspectateur lambda, ils veulent dépoussiérer, innover, bousculer les schémas créés à l’époque de Juan Manuel Fangio et de Stirling Moss. Et tant pis si on piétine les traditions, si on chamboule les horaires figés. C’est de l’audimat qu’on veut !

La révolution que les promoteurs ont entamée voici quelques mois commence à porter ses fruits. Ils viennent de remporter une victoire importante et faire prendre conscience à ce petit monde suffisant et arrogant qu’il ne peut poursuivre la routine dans sa zone de confort sous le prétexte « qu’on a toujours fait comme ça. »

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Formule 1

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs