Coronavirus en Inde: les premières cargaisons d’aide médicale internationale arrivent petit à petit

Face au coronavirus, la situation est alarmante en Inde.
Face au coronavirus, la situation est alarmante en Inde. - Reuters

Les premières cargaisons d’aide médicale britannique, dont 100 ventilateurs et 95 concentrateurs d’oxygène, sont arrivées mardi matin en Inde, a annoncé le ministère indien des Affaires étrangères.

Le porte-parole du ministère Arindam Bagchi a tweeté des photos de ce matériel en train d’être déchargé d’un vol de la compagnie aérienne allemande Lufthansa à Delhi, en saluant un exemple de «coopération internationale».

L’arrivée en Inde de respirateurs et de matériels d’oxygénothérapie à bord du premier des neuf avions britanniques commence à concrétiser les promesses internationales en la matière.

Etats-Unis, France et UE

Les Etats-Unis, à la suite d’un échange téléphonique lundi entre leur président Joe Biden et le Premier ministre indien Narendra Modi, se sont engagés sur une aide d’urgence comprenant notamment des composants pour la production de vaccins, des équipements de protection, des tests à diagnostic rapide, ou encore des respirateurs. Washington étudie aussi la possibilité d’envoyer des approvisionnements en oxygène.

La France va envoyer huit unités de production d’oxygène ainsi que des containers d’oxygène et des respirateurs à l’Inde, à partir de la fin de la semaine, a annoncé lundi soir le ministère des Affaires étrangères. Les containers d’oxygène liquéfié - dont cinq seront acheminés «dans un premier temps» - permettront d’alimenter jusqu’à 10.000 patients par jour en oxygène médical, a-t-il précisé.

L’Union européenne, dont la Belgique, a promis de fournir, via son Mécanisme européen de protection civile, une «assistance» à l’Inde. La chancelière allemande Angela Merkel a aussi annoncé une aide d’urgence.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous