Accueil Opinions Chroniques

«Lettre de la City»: Tottenham, l’amour foot et l’argent

Les six clubs anglais qui devaient former l’ossature de la Super League de football appartiennent tous à de très riches entrepreneurs au pouvoir considérable. Parmi eux, Joe Lewis, le discret actionnaire principal des Spurs, est à la tête d’un empire colossal.

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 5 min

Je dois l’avouer, je suis un supporter de foot qui défend une grande cause depuis que je me suis installé à Londres il y a plus de trois décennies : Tottenham Hotspurs. Ce soutien s’apparente à du dévouement dans la mesure où le club du Nord de Londres n’a guère accumulé de trophées depuis le titre de champion d’Angleterre obtenu en 1961 : une coupe de la Ligue et une finale de la Ligue des champions. Actuellement, le club languit à la septième place de la Premier League. Pas de quoi pavoiser ! Pourtant, les week-ends, je regarde tout excité la performance de l’équipe au maillot blanc et bleu foncé au Match of the Day sur la BBC. L’emblème de « Spurs » est un coq, symbole de virilité et de bravoure, en soi tout un programme.

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

2 Commentaires

  • Posté par Spelmans Christophe, mardi 27 avril 2021, 17:56

    Très instructif, inconditionnel des Spurs depuis près de trente ans (j'allais déjà les voir alors que le tunnel n'existait pas) , j'ai aussi été très déçu par cette adhésion à cette super league. J'ai été abonné, il y a 4 ans et pendant trois saisons, j'ai été les voir à chaque match. J'ai du laisser tomber mon abonnement à cause de ce virus, j'en ai été très peiné mais bon... Ces dernières saisons, depuis notre nouveau stade, ont été désastreuses, je ne m'énerve même plus devant ma télé, je ne vibre plus devant ce spectacle dans des stades vides. Je ne sais pas si je retournerai un jour au TH Stadium sur High Road, ça me manque mais pas tant que ça... Ce virus a tout tué, même certaines de mes grandes passions.

  • Posté par Schoonbroodt Hubert, mardi 27 avril 2021, 9:28

    Tout est à peu près dit dans l'article, une affaire de gros sous qui dépasse largement le cadre des supporters qui sont en adoration devant leur club et pris uniquements pour des cochons payeurs. Il en est de même pour les abonnements de foot à la TV. B. Ecclestone a dit un jour qu'il n'avait besoin de spectateurs sur les circuits F1, la publicité et les droits tv étaient suffisants.

Aussi en Chroniques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs