Accueil Opinions Chroniques

La Lettre d’Ivan De Vadder: Le rite de purification politique

Le statut et les indemnités des parlementaires belges restent avantageux comparé aux régimes des employés ou des fonctionnaires, mais ils font l’objet d’adaptations constantes qui visent à en diminuer l’importance.

Article réservé aux abonnés
Chroniqueur Temps de lecture: 5 min

Un article de la Constitution belge semble, en 2021, être complètement dépassé. Il s’agit de l’article 66 qui stipule que « chaque membre de la Chambre des représentants jouit d’une indemnité annuelle de douze mille francs ». Pour les plus jeunes d’entre nous, le franc belge a été remplacé par l’euro en 2002, et 12.000 francs valaient 300 euros, un montant loin de l’indemnité réelle des députés. La deuxième ligne de l’article démontre à quel point il date d’un monde périmé : « Les membres de la Chambre des Représentants ont droit au libre parcours sur toutes les voies de communication exploitées ou concédées par les pouvoirs publics. » Actuellement, dans « le statut du membre de la Chambre des représentants », il est indiqué qu’« une intervention dans les frais de déplacement est accordée à chaque membre de la Chambre qui fait connaître son intention d’utiliser en ordre principal sa voiture personnelle ».

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Chroniques

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs