Accueil Sports Football Football belge Standard

Le Standard ira à Ostende ce samedi pour déjà prendre la tête des PO2: les Rouches ne se sont plus inclinés face aux Côtiers depuis plus de 4 ans!

Ce samedi, Mbaye Leye et ses ouailles disputeront leur première joute des Playoffs 2. Une partie évidemment très importante pour le matricule 16, puisqu’il pourrait déjà prendre la tête du groupe en cas de victoire.

Temps de lecture: 3 min

Les différents membres du Standard, qu’ils soient joueurs ou membres du staff, n’ont cessé de le répéter depuis la victoire face au Beerschot. L’objectif des Liégeois, en cette fin de saison, c’était de remporter la Coupe et terminer en tête des Playoffs 2. Il convient d’employer le passé pour cette affirmation car, pour le premier cité, c’est déjà loupé. Après avoir été dominés par un Racing Genk tout simplement plus fort en finale, les Rouches n’ont plus que leurs yeux pour pleurer… et les Playoffs 2 pour se racheter !

Cette mini-compétition débutera samedi, avec un choc contre l’équipe qui trône pour le moment en tête du groupe, le KV Ostende. Mais, avec la division des points, les Côtiers n’ont que deux petites unités de plus que les Liégeois. Ce qui veut dire que, en cas de victoire, les joueurs de Bruno Venanzi prendraient déjà la tête du classement ! Que demander de plus à une équipe qui clame haut et fort que c’est justement son objectif ?

Avant d’aborder cette rencontre, les Standardmen auront certainement un léger avantage psychologique. Même si Arthur Theate et ses coéquipiers ont terminé la phase régulière devant le Standard, à un souffle des Playoffs 1, il s’avère que la chance a plus souvent souri aux Liégeois ces dernières années lors des affrontements entre les deux clubs. À tel point que le Standard ne s’est plus incliné face aux pensionnaires de la Diaz Arena depuis… octobre 2016 ! Les joueurs d’Aleksandar Jankovic, à l’époque, s’étaient inclinés 3-1 en terres ostendaises avec, notamment, un doublé de l’ancien de la maison, Franck Berrier. Mais, depuis, on ne dénombre plus aucun succès des Côtiers !

Sur les dix rencontres entre les deux blasons disputées depuis cette date, on compte trois partages et sept victoires liégeois. Dont, notamment, cet incroyable retournement de situation en mars 2018, lorsque les Rouches, menés 2-0 à la mi-temps, étaient revenus dans la rencontre. Grâce à l’un des trois buts de Collins Fai sous vareuse rouche, les Liégeois s’étaient imposés sur le fil, pour finalement se qualifier en Playoffs 1.

Toutefois, ce samedi, ce sera une tout autre histoire. Les hommes de Mbaye Leye auront fort à faire face à une équipe qui leur a posé d’énormes difficultés lors de la phase régulière du championnat (une victoire sur la plus petite des marges arrachée par Noë Dussenne après la blessure de Vanheusden en novembre, puis un point inespéré sauvé par un pion de Merveille Bokadi dans les arrêts de jeu fin janvier). Mais les Rouches n’ont pas le choix : s’ils ne veulent pas déjà être largués dans leur sprint du mois de mai, ils ne peuvent se permettre la moindre minute de grève en ce jour de fête du travail...

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en Standard

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

SoSoir Voir les articles de SoSoir VacancesWeb Voir les articles de VacancesWeb