Wimbledon mettra fin à son historique «Middle Sunday» en 2022

Photonews
Photonews

C’est une page de l’histoire des ’Championships’ qui va se tourner lors de l’édition 2022 de Wimbledon. Le « Middle Sunday », premier dimanche lors duquel aucune partie n’était disputée jusqu’à présent, deviendra une journée à part entière de la troisième levée du Grand Chelem de tennis. Les organisateurs l’ont annoncé mardi.

Le rendez-vous londonien se jouera donc sur 14 jours et non plus 13 comme précédemment. Cette tradition, l’une des nombreuses du tournoi, reposait sur un accord historique entre le All England Law Tennis and Croquet Club et le voisinage. Il permettait aussi au gazon de se reposer l’espace de quelques heures.

« Grâce à l’amélioration de la technologie et de l’entretien des courts au cours des cinq dernières années, nous sommes confiants sur le fait de pouvoir occuper les courts, et plus particulièrement le Central, sans une journée complète de repos », a déclaré le président du club Ian Hewitt.

La fin de cette tradition entraînera avec elle l’arrêt du ’Crazy Monday’. En effet, après un jour de relâche le dimanche, le lundi proposait une programmation démentielle avec l’ensemble des huitièmes de finale en simple, tant chez les dames que chez les messieurs.

À noter que les organisateurs attendent cette année une jauge de 25 pour cent de spectateurs, au regard des restrictions liées au coronavirus. Le tournoi, annulé en 2020 à cause de la pandémie, est prévu du 28 juin au 11 juillet.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous