Accueil

Les circuits courts ont dépassé le cap des 100 millions d’euros

Article réservé aux abonnés
Temps de lecture: 1 min

Les produits alimentaires achetés en circuits courts – singulièrement à la ferme – avaient connu un véritable boum lors du premier confinement, avec une multiplication de leur chiffre d’affaires par (pratiquement) dix entre mars et avril 2020. Puis, ils s’étaient écrasés durant l’été. Que s’est-il ensuite passé jusqu’en mars dernier ? « La croissance est restée bonne jusque-là », indique François Lambert, consultant chez GfK. « Après du surplace en septembre, ces produits en circuits courts ont connu une nouvelle progression qui s’est confirmée durant la deuxième vague et qui s’est maintenue tout l’hiver. » Quel est le bilan d’un an de covid pour ces denrées achetées directement chez les producteurs ? « La crise sanitaire leur a permis de dépasser les 100 millions d’euros de chiffre d’affaires », répond l’analyste. « Pratiquement un ménage sur sept a acheté des produits en circuits courts durant les douze derniers mois ».

Cet article est réservé aux abonnés
Article abonné

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

Avec cette offre, profitez de :
  • L’accès illimité à tous les articles, dossiers et reportages de la rédaction
  • Le journal en version numérique
  • Un confort de lecture avec publicité limitée

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs