Accueil Belgique Politique

Egbert Lachaert (Open VLD): «Nous vivons une crise: il ne faut pas s’attendre à de fortes augmentations salariales»

Le président de l’Open VLD prévient : en l’absence d’un accord interprofessionnel, c’est le gouvernement qui tranchera.

Temps de lecture: 2 min

Les négociations salariales au sein du « Groupe des 10 » entre patrons et syndicats dans le cadre d’un accord interprofessionnel (AIP) 2021-2022 ont échoué, la question des salaires apparaissant insolvable. La marge salariale, calculée à 0,4 % par le Conseil central de l’Économie, est rejetée depuis le début par les syndicats qui l’estiment insuffisante et considèrent que des hausses de salaires plus substantielles sont possibles dans certains secteurs.

Invité dans De Ochtend sur Radio 1 ce mercredi matin, le président de l’Open VLD Egbert Lachaert estime qu’il est temps pour les syndicats d’« examiner l’affaire d’une manière différente ». « Si, le 1er mai, les syndicats continuent à radicaliser leurs adhérents sans énoncer clairement la situation dans laquelle nous nous trouvons aujourd’hui et sans créer des attentes réalistes, ils ne parviendront jamais à rallier leurs membres ».

Lachaert a ensuite rappelé la situation économique difficile qui existe à cause de la « crise sanitaire profonde »: « Les entreprises sont au bord de la faillite. On ne peut pas s’attendre à avoir de grosses augmentations salariales ». « Certains syndicats sont en train de se laisser dominer par leur aile plus extrême – sans parler de l’influence PVDA/PTB – ce qui empêche de progresser », regrette-t-il.

Le président de l’Open VLD appelle les employeurs à rechercher un compromis. « Il y a encore beaucoup de projets pour notre pays : la réforme des retraites, du marché du travail… », note Lachaert. « Si nous ne pouvons pas le faire ensemble avec les partenaires sociaux, c’est les politiques qui devront trancher et je trouve dommage que cela ne puisse pas se faire dans le cadre d’un dialogue social constructif ». Sans accord social, le gouvernement fédéral confirmera la marge de 0,4 %.

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

13 Commentaires

  • Posté par Debersaques Bart, samedi 1 mai 2021, 12:52

    nous vivons une mal-gérance institutionnalisé et instrumentalisé

  • Posté par Monsieur Alain, jeudi 29 avril 2021, 11:22

    Nous vivons une crise, il ne faut pas s'attendre à une augmentation des dividendes - des tantièmes aux administrateurs - des bonus - des stockoption - enzv....

  • Posté par Poullet Albert, mercredi 28 avril 2021, 17:47

    Une crise, c'est quelque chose qui a une durée très limitée et rapide, comme une crise"cardiaque" par exemple, ce que nous voyons avec cette épidémie, c'est un long chemin, et une grosse fracture et qui va laisser des séquelles très longtemps, il est fort possible que cette épidémie continue encore bien plus longtemps que prévu et que les mutants dépasse l'espérance de la vaccination !

  • Posté par Surmont Willy, mercredi 28 avril 2021, 16:07

    Désolé, mais je viens de changer mes assurances, celles-ci ayant profité de la Covid pour augmenter certaines primes! J'ai trouvé cela indigne! Comme avec les syndicats, ce n'est pas quand la tempête sévit qu'il faut encore demander davantage d'énergie au capitaine! Laissons-lui les coudées franches pour maintenir le bateau (ici, l'économie et l'emploi) ! Attendons le retour au calme et ensuite rediscutons!

  • Posté par Dewaele Danielle, mercredi 28 avril 2021, 13:22

    >Mr Chalet il ne faut pas confondre ce que l'on croit avec ce que l'on sait. Ce sont les Universités qui ont formé nos leaders syndicaux et pas des maternelles. D'autre part, par rapport à cet article, je laisse la politique aux politiques et la concertations sociales aux interlocuteurs sociaux. Ne mêlons pas les deux. Il s'agit de realpolitik mais avec des philosophies différentes. Et chaque partie défend son beefsteak si j'ose le dire ainsi. G. PETRE Bleu de Lasne et Rouge de colère.

Plus de commentaires

Aussi en Politique

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs