Accueil

Ce qu’il attend des politiques

Article réservé aux abonnés
Journaliste au service Bruxelles Temps de lecture: 1 min

Quand on lui demande ce qu’il proposerait aux autorités politiques bruxelloises, Souhail répond sans hésitation. « Pour moi, le plus urgent, c’est le recrutement des agents de police. Les nouveaux arrivants que l’on reçoit ici, on voit bien que ce sont des personnes qui habitent loin de Bruxelles, que ce sont des personnes qui ont grandi autour des champs et des vaches, ou en Région flamande. Et on n’a rien contre ça, mais ces gens n’ont aucun bagage pour communiquer avec les jeunes de quartiers populaires. Aucun. Ils ont même plutôt le bagage pour que les choses ne marchent pas du tout. Il faudrait recruter parmi des gens qui ont grandi à Bruxelles. Mais aujourd’hui, c’est plus facile de rentrer à la police qu’à la Stib et ce n’est pas normal. Le manque d’effectif n’est pas une justification pour embaucher n’importe qui. La fonction est trop importante pour cela. Cela peut briser des vies entières. »

Cet article est réservé aux abonnés

Découvrez la suite, 1€ pour 1 mois (sans engagement)

J'en profite

Le fil info

La Une Tous

Voir tout le Fil info

0 Commentaire

Aussi en

Voir plus d'articles

Allez au-delà de l'actualité

Découvrez tous les changements

Découvrir

À la Une

références Voir les articles de références références Tous les jobs