Météo: un mois d’avril anormalement froid, une première depuis 1986

Une photo prise à Houffalize le 6 avril dernier.
Une photo prise à Houffalize le 6 avril dernier. - Belga

Le mois d’avril a été bien plus froid que la normale. En tenant compte des prévisions météorologiques des prochains jours, la température moyenne aura été de 7,3ºC avec une température minimale moyenne de 2,5ºC et maximale de 11,9ºC, soit 3 à 4 degrés de moins que la normale climatique depuis 1991. La température moyenne du mois d’avril n’a jamais été aussi basse depuis 1986, avec une température moyenne de 6,6ºC.

Comment expliquer de telles températures ? L’IRM explique que le mois d’avril est historiquement changeant car il marque la transition entre l’hiver et l’été : il fait encore très froid au pôle Nord et beaucoup plus chaud dans les régions subtropicales. Lorsque l’air froid arrive du nord, la masse d’air devient instable et donne lieu aux giboulées, avec orages, grêle, pluie et éventuellement neige – ce qui fut le cas cette année.

Mais ce n’est pas tout. Le mois d’avril 2021 cumule : d’un côté, une zone de haute pression qui s’est formée sur l’Europe centrale lors des journées chaudes de la fin mars a envoyé de l’air très doux du Sahara et d’un autre côté, au début du mois d’avril, une vaste zone de basse pression s’est retrouvée au-dessus de la Scandinavie et de l’Europe centrale et une zone de haute pression au-dessus de l’océan Atlantique. Entre ces deux systèmes s’est créé un flux de nord, qui a amené de l’air froid depuis le pôle Nord vers notre pays. Cette année, le vent froid du nord-est a dominé, avec 18 %.

Ce n’est pas parce que le mois d’avril a été plus froid que d’habitude que le climat ne se réchauffe pas globalement, précise l’IRM. Des épisodes plus froids peuvent se produire dans un climat changeant.

 
 
À la Une du Soir.be
À découvrir sur Le Soir +
 

Vos réactions

Règles de bonne conduite / Un commentaire abusif? Alertez-nous